Taxonomie

Pichonia lecomtei (Guillaumin) T.D.Penn.
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Lucuma lecomtei GuillauminRhamnoluma lecomtei (Guillaumin) Aubrév.

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 10/05/2016

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description Générale

Arbuste.

Habitat

Maquis, Sud de la Grande-Terre notamment vallée de la Tontouta (M)

Substrat

ultramafique

Reproduction

Floraison : juin à août.

Particularité

Statut : VU A2
 

Synonyme

Lucuma lecomtei Guillaumin
 


Arbuste ou petit arbre jusqu'à 6m de hauteur, trouvé dans le sud de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce est connue de deux localités (Tontouta et Dumbéa). Pichonia lecomtei se trouve sur maquis ultramafique dans une gamme altitudinale de 50-280 m. Espèce non protégée par la legislation, elle se trouve dans une aire protégée (Dumbéa). Il est recommandé de prospecter la population en réserve de Dumbéa pour évaluer le nombre d'individus. Cette espèce pourrait beneficier d'actions de conservation ex-situ. Sa zone d'occurence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement de 972km² et 52 km² et il y a 3 sous populations. Pichonia lecomtei est donc considérée comme En danger (EN) selon les critères B1ab(i,ii,iii,iv,v)+B2ab(i,ii,iii,iv,v).

Aire géographique


Pichonia lecomtei est trouvée dans le sud le la Grande Terre. Cette espèce est connue de 2 localités (Tontouta et Dumbéa) et d'une ancienne collection de localité non précisée à Yaté. De récent inventaires botaniques de la réserve de Yaté n'ont pas retrouvé les espèces et nous pensons que ce site n'existe plus. (Revision of Pichonia (Sapotaceae) in New-Caledonia- Swenson et Muzinger).

Population


La taille de la popualtion est inconnue, elle est noté abondante dans la Tontouta et et répartie aléatoirement dans la Dumbéa.

Habitat


Pichonia lecomtei est trouvée en maquis sur substrat ultramafique dans une gamme altitudinale de 50-280m.

Menaces


Les feux de brousses récurrents et les activités minières en cours dans la vallée de Tontouta et sur Dumbéa contribuent à la perte et la dégradation de l'habitat, et en particulier à l'érosion. Les feux incontrôlés balaient terres de basse altitude de Nouvelle-Calédonie chaque année, en particulier pendant la saison sèche ( une moyenne de 20 000 ha de terres est brûlé chaque année). La Nouvelle-Caledonie contient 20-30 % des ressources de nickel au monde . Depuis la fin du 19e siècle les activités minières intenses ont généré l'érosion du sol ( 1,2% du sol nu cartographié par SPOT5 en 2007 ) . Sur la base de la répartition des sols riches en métaux et l'accessibilité du site , ces menaces sont prévisibles et prévues ( augmentation de la production de nickel de 60.000 à 200.000 tonnes par an entre 2013 et 2015 ) .

Conservation


Pichonia lecomtei n'est pas protégée par la legislation, elle se trouve dans une aire protégée (Parc provincial de la Haute Dumbéa). Il est recommandé de prospecter la population en réserve de Dumbéa pour évaluer le nombre d'individus. Cette espèce pourrait beneficier d'actions de conservation ex-situ. Graine recalcitrante.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Swenson U. and Muzinger J. 2012. Revision of Pichonia (Sapotaceae) in New Caledonia. Australian Systematic Botany(25) , p.31-48.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Cazé, H., Garnier, D., Goxe, J., Hequet, V., McCoy, S.

Reviewer(s): Gâteblé, G.

Contributor(s): Swenson, U., Munzinger, J.

Facilitator(s): Maura, J., Bernard-musmann, M.


Répartition géographique