Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 05/04/2018

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description Générale

Arbrisseau 0,5 - 1 m, monoïque ou dioïque; rameaux d'abord pubescents puis glabres, élargis au niveau des verticilles foliaires, stipules petites persistantes.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n'est connue que de 2 localités dans le Centre de la Grande Terre.

Habitat

En sous-bois de la forêt dense humide.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat sédimentaire.

Feuille

Feuilles glabres, verticillées au sommet des axes, petites, un peu coriaces, étroitement obovées ou elliptiques, 1,5 - 8,5 x 0,5 - 2,5 cm, obtuses ou rétuses et mucronées au sommet, en coin à la base; marge blanchâtre en dessous dentées; 6 - 9 paires de nervures secondaires.

Phénologie (Fleur)

Fleurs mâles avec 25 - 40 étamines groupées en 12 - 23 fascicules sur des inflorescences simples axillaires, pseudoterminales; fleurs femelles solitaires sur des inflorescences reduites, axilaires.

Fruits

Capsules 3 - 4 x 4 mm; graines 3 - 4 x 2 mm.

Reproduction

Fleurs observées en novembre.

Particularité

Cette espèce localement distribuée a été peu récoltée. Sans doute pas rare, elle mérite d'être recherchée ailleurs.

Cleidion marginatum est un arbuste endémique de la Nouvelle-Calédonie restreint dans le centre de la Grande Terre. Cette espèce se trouve en forêt humide sur volcano-sédimentaire entre 350 à 600 m. Les principales menaces identifiées sont liées à la dégradation de l'habitat par les feux de brousse et espèces invasives (cerfs (Rusa timorensis) et cochons (Sus scrofa). Connu de 2 localités, sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement estimées à 12 km² et 73 km². En conséquence, C. marginatum est considéré En Danger (EN) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie restreinte au centre de la Grande Terre. Elle est connue de 2 sous-populations : col d'Amieu et col de Petchicara.

Population


La taille de la population n'est pas connue.

Habitat


Arbuste de forêt humide sur substrat volcano-sédimentaire entre 350 à 600 m.

Menaces


Menaces identifiées : Feux et espèces invasives (cerfs (Rusa timorensis), cochons (Sus scrofa)).

Conservation


Espèce pas protégée règlementairement en Nouvelle-Calédonie et n'est présente dans aucune aire protégée. Il est recommandé d'intégrer cette espèce aux codes de l'environnement. Cette espèce étant menacée par les feux de brousse, ses localisations devraient être intégrées sur les atlas de la Sécurité Civile. Des actions de sensibilisation et de conservation ex situ et in situ sont à mettre en place d'urgence, en particulier afin d'assurer le suivi des sous-populations connues . De plus, les prospections dans les zones concernées (col d'Amieu, col de Petchicara et Canala) sont necessaire pour confirmer la présence de l'espèce et mieux estimer la population.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

McPherson G.D & Tirel C. 1987. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 14: Euphorbiaceae I.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Chambrey, C., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Hequet, V., Veillon, J.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Barrabé, L., Warimavute, G., Meyer, S.


Répartition géographique