Taxonomie

Acropogon paagoumenensis Morat et Chalopin
endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 28/01/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste monocaule ou peu ramifié (réitérations), 4 - 5 m, écorce mince, claire recouvrant un aubier jaune clair; racines échasses présentes, mais ne dépassant pas la surface du sol.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce du Nord-Ouest de la Grande Terre, n'est connue que de la région de Paagoumène, base ouest du Dôme de la Tiébaghi

Habitat

Dans le maquis et les formations paraforestières.

Substrat

Sur sol hyper magnésien très érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles simples, 18 x 25 cm, avec un pétiole aussi long que le limbe, 8 - 12 cml, parcheminé ou peu coriace, peu épaisses, trilobées, lisses, glabres sur les 2 faces, brillantes dessus, cordées ou peltées à la base; nervations secondaires et tertiares saillantes.

Phénologie (Fleur)

Fleurs grandes un peu charnues, blanches ou rosées et poilues dehors, blanches et striées de rouge et glabres dedans, sur des inflorescences axillaires courtes, pauciflores, polygames ou unisexuées, localisées dans le bouquet foliaire terminal.

Fruits

Fruits en 2 - 3 follicules allongés et globuleux, 5 x 3 cm, lisses; graines 3 - 4 sans liquide intersticiel.

Reproduction

Floraison : avril.

Particularité

Cette espèce, nouvellement décrite, appartient à une seule population bien localisée, réduite à une qurantaine d'adultes et autant de juvéniles. Statut : à peine découverte, elle est déjà considérée comme critiquement menacée ( CR), à cause de l'activite minière intense dans le secteur. Des mesures de sauvegarde urgentes s'imposent.
 


Acropogon paagoumenensis est un arbre endémique du nord-ouest de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce n'est connue que de deux populations (l'une localisée au pied du dôme de Tiébaghi, l'autre découverte récemment sur Babouillat). On la trouve en maquis sur substrat ultramafique à une altitude de 20 à 95 m. Ses zone d'occupation (AOO) et zone d'occurrence (EOO) sont toutes deux estimées à 12 km². Les principales menaces qui pèsent sur cette espèce sont liées à la dégradation voire la perte de son habitat liées aux feux de brousse et à l'érosion des berges de creek. Les observations de terrain font état d'une population estimée entre 250 et 1000 individus matures. En conséquence, A. paagoumenensis est classé en danger d'extinction (EN) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v); C2a(i).

Aire géographique


Acropogon paagoumenensis est un arbre endémique du nord-ouest de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce n'est connue que de deux populations (l'une localisée au pied du dôme de Tiébaghi, l'autre découverte récemment sur Babouillat).

Population


Les observations de terrain font état d'une population estimée entre 250 et 1000 individus matures (150 au Pic Noir, une 30aine à Babouillat, une 20aine le long du creek à Paul).

Habitat


Cette espèce se trouve en maquis paraforestier sur éboulis ultramafiques à une altitude de 20 à 95 m.

Menaces


Les principales menaces qui pèsent sur cette espèce sont liées à la dégradation voire la perte de son habitat liées aux feux de brousse et à l'érosion des berges de creek. L'exploitation minière en cours sur le dôme de Tiébaghi, sans toucher directement les populations connues, constitue une menace proche à ne pas négliger.

Conservation


Espèce protégée par le code de l'environnement de la province Nord, A. paagoumenensis ne se situe pas dans une aire protégée. Une plantation conservatoire de cette espèce a eu lieu sur le site de l'ancien village de Tiébaghi. La SLN (Société le Nickel) effectue un suivi sur cette espèce. Il est recommandé de poursuivre les travaux de conservation ex-situ (tests de germination, multiplication) et les prospections, notamment le fond de la rivière Coco sur le massif du Koniambo.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Amice, R., Birnbaum, P., Bruy, D., Dubreuil, M., Dumontet, V., Fleurot, D., Lannuzel, G., Papineau, C., Razafindrakoto, L.

Reviewer(s): Cazé, H.

Contributor(s): Veillon, J.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique