Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 29/02/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Grand arbre de 20 m; tronc de 35 cm de diam.; écorce crevassée; jeunes tiges velues.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce de l'extrème Sud de la Grande Terre est localisée aux environs de Prony et dans la Haute Vallée de Kwé.

Habitat

En forêt dense humide.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles courtement pétiolées, concentrées au sommet des branches, coriaces, les adultesglabrescentes ou glabres, les jeunes tomenteuses dessous, obovées 7 - 10 x 2,5 - 4 cm.

Phénologie (Fleur)

Fleurs verdâtres, 5-mères, bisexuées ou femelles, 1 - 3 sur des fascicules axillaires à l'aisselle des feuilles.

Fruits

Fruits obovoïdes, 20 - 22 x 12 - 14 mm, tomenteux; graine 1, ellipsoïde, 17 - 18 x 5 - 6 mm, brun sombre et brillante, garnie d'un très large cicatrice.

Reproduction

Fleurs récoltées en octobre et les fruits en septembre, l'année suivante.

Particularité

Swenson, U., Munzinger, J. and Bartish, I. 2007. Molecular phylogeny of Planchonella (Sapotaceae) and eight new species from New Caledonia. Taxon 56: 329-354. Cette espèce, localement distribuée, est directement menacée par les projets miniers.
 


Planchonella latihila est un arbre micro-endémique de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce très rare n'est connue que de deux stations dans le Grand Sud (Kwé ouest et pic du Grand Kaori). On le trouve en forêt humide sur substrat ultramafique à une altitude de 200 à 270 m. La principale menace provient de la dégradation et de la disparition de l'habitat causée par l'activité minière en cours dans le Grand Sud (par l'opérateur Vale NC). La population connue est de 2 individus adultes. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont toutes deux estimées à 8 km² pour une seule localité. En conséquence, P. latihila est considéré En Danger Critique d'extinction (CR) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v); C2a(i) et D avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Planchonella latihila est un arbre micro-endémique de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce très rare n'est connue que de deux stations dans le Grand Sud (Kwé ouest et pic du Grand Kaori).

Population


Les deux individus adultes connus sont : 1 individu fertile sur le pic du Grand Kaori, 1 second individu sur la Kwé ouest à proximité de l'aire de stockage des résidus de Vale NC.

Habitat


On le trouve en forêt humide (formation forestière à chêne-gomme sur substrat ultramafique à une altitude de 200 à 270 m.

Menaces


La principale menace provient de la dégradation et de la disparition de l'habitat causée par l'activité minière en cours dans la zone du Grand Sud (par l'opérateur Vale NC). La Nouvelle-Calédonie possède de 20 à 30% des réserves mondiales de nickel. L'exploitation minière intensive depuis la fin du XIXème siècle a entraîné une forte érosion des sols (1,2% de surface de sol dégradé cartographiée par SPOT5 en 2007 sur la Grande-Terre). L'exploitation minière est aujourd'hui en phase de développement avec une production métallurgique multipliée par trois de 2010 à 2015 (de 60,000 à 200,000 tonnes annuelles).

Conservation


Planchonella latihila est protégé règlementairement en province Sud et en province Nord. Cette espèce fait l'objet d'un plan de sauvetage mené avec l'opérateur minier Vale NC. 130 pieds sont cultivés en pépinière et certains d'entre eux ont déjà été replantés au Parc Provincial de la Rivière Bleue. Il est recommandé de poursuivre les efforts pour sauvegarder cette espèce : suivi et protection de la population rélictuelle, conservation ex-situ...

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

L'Huillier L.; Jaffré T. and Wulff A. 2010. Mines et Environnement en Nouvelle-Calédonie : les milieux sur substrats ultramafiques et leur restauration.

Wulff AS, Hollingsworth PM, Ahrends A, Jaffré T, Veillon J-M, L’Huillier L, et al. 2013. Conservation Priorities in a Biodiversity Hotspot: Analysis of Narrow Endemic Plant Species in New Caledonia.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Veillon, J., Amice, R., Cazé, H., Chambrey, C., Dubreuil, M., Fleurot, D., Garnier, D., Lagrange, A., Lannuzel, G., Leborgne, T., Letocart, D., Letocart, I., McCoy, S., Villegente, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Contributor(s): Wulff, A.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique