Taxonomie

Paphia paniensis S.Venter & Munzinger
endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 09/06/2017

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste de 3 m; branches sarmenteuses.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n'est connue que du Nord Est de la Grande Terre, au Mt Panié.

Habitat

Dans les fourrés sommitaux.

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur sur micachistes.

Feuille

Feuilles glabres, coriaces, elliptiques, 27 - 38 x 13 - 20 mm, arrondies au sommet, en coin à la base, un peu dentées dans le 1/3 supérieur; marge révolutée; nervures peu marquées.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches, un peu urcéolées, glabres, tubulaires, sur des inflorescences axillaires, pédonculées de 1 - 4 fleurs.

Fruits

Baies inconnues

Reproduction

Fleurs recueillies en Septembre - novembre.

Référence

S. Venter & J. Munzinger (2007) Paphia paniensis (Ericaceae), a new species from New Caledonia critically compared with P. neocaledonica, New Zealand Journal of Botany, 45:3, 503-508, DOI: 10.1080/00288250709509733

Paphia paniensis est un arbuste endémique de la Nouvelle-Calédonie connu uniquement du Mont Panié, au nord-est de la Grande Terre. Cette espèce pousse dans des fourrés sommitaux (1500-1600 m) sur du substrat volcano-sédimentaire. La principale menace provient de la dégradation de l'habitat par les espèces invasives (cerfs (Rusa timorensis) et cochons (Sus scrofa)). Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont toutes deux estimées à 4 km² pour une seule localité. En conséquence, Paphia paniensis est considéré En Danger Critique d'extininction(CR) selon les critères B1ab(iii)+2ab(iii) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat.

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie, connue uniquement du Mont Panié, au nord-est de la Grande Terre.

Population


La taille des populations n'est pas connue.

Habitat


Espèce poussant dans les fourrés sommitaux (1500-1600 m) du Mont Panié sur du substrat volcano-sédimentaire.

Menaces


La principale menace provient de la dégradation de l'habitat par le cerf (Rusa timorensis) et les cochons (Sus scrofa).

Conservation


Cette espèce est protégée règlementairement dans la Province Nord et est présente une seule réserve du Mont Panié. Il est recommandé de mener des efforts de conservation in situ et ex situ : assurer le suivi des populations existantes, le mettre en banque de semences, préserver des populations viables sur des périmètres clôturés.

Bibliographie


Virot, R. 1975. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 6 : Epacridacées.

Venter, S. & Munzinger J. 2007. Paphia paniensis (Ericaceae), a new species from New Caledonia critically compared with P. neocaledonica . New Zealand Journal of Botany (45) , p.5.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrabé, L., Cazé, H., Chambrey, C., Garnier, D., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I.

Reviewer(s): Veillon, J.

Contributor(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Tanguy, V., Maura, J., Warimavute, G.


Répartition géographique