Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 28/01/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste ou arbre pouvant atteindre 15 m avec un tronc de 18 - 25 cm de diam.
Rameaux peu nombreux, courts et horizontaux; écorce mince et grise; racines - échasses nombreuses et bien développées en contreforts ailés.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n'est connue de la Grande Terre que sur les pentes abruptes du versant ouest du Mt Grandié, sur le Oua-Tilou et à Bopope

Habitat

En forêt dense humide de moyenne altitude.

Substrat

Sur sol plus ou moins rocheux sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles simples, entières, groupées au sommet des rameaux; limbe obovale, coriace, épais, glabre, 15 - 33 x 6 - 11 cm, arrondi au sommet, en coin à la base; marge épaissie et récurvée; nervures saillantes, les plus fines peu apparentes, renfermant quelques glandes; pétiole court, long de 1 - 2 cm.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches, petites, avec les lobes du calice terminés par un appendice très développé, velues dehors, glabres dedans, sur des inflorescences axillaires des feuilles en panicules étroites et pauciflores.

Fruits

Fruits en 2 - 3 follicules, très velus à l'état jeune; non observés à maturité.

Reproduction

Fleurs mâles vues en mai. Fruits jeunes vus en mars.

Particularité

Cette espèce, avec ses feuilles bien particulière pour le genre, reste encore incomplétement connue (fleurs femelles et fruits mâtures non observés). En outre son aire de distribution bien localisée la rend Critiquement Menacée. A rechercher.

Acropogon margaretae est un arbre endémique du centre de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce n'est connue que de 3 sous-populations (Oua Tilou, Bopope, Grandié). On la trouve en forêt dense humide de moyenne altitude sur substrat ultramafique à une altitude de 700 à 760 m. Ses zone d'occupation (AOO) et zone d'occurrence (EOO) sont estimées respectivement à 16 et 38 km². Les principales menaces qui pèsent sur cette espèce sont liées à la dégradation voire la perte de son habitat liées aux feux de brousse qui entraînent un déclin du nombre de pieds. Les observations de terrain font état d'une population estimée à moins de 1000 individus matures. En conséquence, A. margaretae est classé en danger d'extinction (EN) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v); C2a(i).

Aire géographique


Acropogon margaretae est un arbre endémique du centre de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce n'est connue que de 3 sous-populations (Oua Tilou, Bopope, Grandié).

Population


Formée de petits peuplements, le nombre d'individus est estimé inférieur à 1000, avec moins de 250 par sous-populations.

Habitat


Cette espèce se trouve en forêt dense humide de moyenne altitude sur substrat ultramafique à une altitude de 700 à 760 m.

Menaces


A. margaretae est fortement menacée par la dégradation et la fragmentation de son habitat, liée essentiellement aux feux de brousse qui entraînent un déclin du nombre d'individus.

Conservation


Espèce protégée par le code de l'environnement de la province Nord, A. margaretae ne se situe pas dans une aire protégée. Il est recommandé de mener des prospections dans la zone de Bopope qui est la plus exposée au risque de feux.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Amice, R., Birnbaum, P., Bruy, D., Dubreuil, M., Dumontet, V., Fleurot, D., Lannuzel, G., Papineau, C., Razafindrakoto, L.

Reviewer(s): Cazé, H.

Contributor(s): Veillon, J.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique