Taxonomie

Codia jaffrei H.C. Hopkins & B. Fogliani
endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 21/07/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbre de plus de 25 m avec un tronc de 60 cm de diam.; écorce rugueuse brune; jeunes rameaux épais, glabrescents; stipules cordés ou elliptiques, parfois bifides au sommet, densément velus des 2 côtés, persistant aux noeuds.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est présente dans le Sud de la Grande Terre.

Habitat

La forêt dense humide vallicole à basse altitude.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur colluvions ou alluvions, sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles opposées-décussées, courtement pétiolées, d'abord velues puis glabres, obovées, 7,5 - 14,5 x 5 - 9,5 cm, arrondies ou rétuses au sommet, largement en coin à la base, plates et coriaces, blanchâtres dessous ; nervures un peu proéminentes dessous.

Phénologie (Fleur)

Fleurs sur des capitules pédonculés, voir genre.

Fruits

Fruits voir genre.

Reproduction

Floraion et fructification sur l'ensemble de l'année.

Codia jaffrei est un arbre endémique du sud de la Grande-Terre en Nouvelle-Calédonie. On le trouve en forêt humide de basse altitude sur substrat ultramafique. Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de la fragmentation de son habitat liée aux feux de brousse, à l'activité minière et à l'exploitation forestière (passée). Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrence étant respectivement estimées à 60 km² et 622 km², Codia jaffrei est considéré Vulnérable (VU) selon le critère B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v) avec une estimation de 9-10 localités.

Aire géographique


Sud de la Grande Terre

Population


9 sous-populations. Espèce grégaire.

Habitat


En forêt humide à canopée assez haute à basse altitude sur substrat ultramafique. De rares récoltes ont été faites sur des arbustes de maquis. Altitude 0–300 m.

Menaces


Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de la fragmentation de son habitat liée aux feux de brousse, à l'activité minière et à l'exploitation forestière (passée). Le bois de Codia jaffrei était exploité dans le passé.

Conservation


Cette espèce est protégée règlementairement en province Nord mais ne l'est pas en province Sud. Elle est connue de plusieurs aires protégées : Forêt Nord, Rivière bleue, Haute Yaté, Pic du Pin. Il est suggéré d'utiliser cette espèce en restauration écologique.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

H. C. F. Hopkins, J. C. Bradford, B. Donovan, Y. Pillon, J. Munzinger, B. Fogliani 2015. Floral biology of the Cunoniaceae in New Caledonia and the role of insects, birds and geckos as potential pollinators.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Helen Fortune Hopkins, Yohan Pillon, Ruurd Hoogland 2015. Flore de la Nouvelle-Calédonie : Cunoniaceae.

Experts


Assessor(s): Pillon, Y., Bruy, D., Butin, J., Fleurot, D., Gâteblé, G., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I., Tanguy, V., Tiavouane, J., Tron, F.

Reviewer(s): Fogliani, B.

Contributor(s): Fortune-Hopkins, H., Couhia, J., Brinkert, M.

Facilitator(s): Maura, J., Tanguy, V.


Répartition géographique