Taxonomie

Gastrolepis alticola Munzinger, McPherson & Lowry
endemique
UICN

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 07/04/2017

Description

Habitat

Les maquis miniers (M)

PHENOLOGIE

Fleurs de septembre à décembre

Fruits en avril et mai

Synonyme

Lasianthera austrocaledonica Baill. 
 

Publication

A second species in the endemic New Caledonian genus Gastrolepis (Stemonuraceae) and its implications for the conservation status of high-altitude maquis vegetation: coherent application of the IUCN Red List criteria is urgently needed in New Caledonia

JÉRÔME MUNZINGER(1)*, GORDON McPHERSON(2) and PORTER P. LOWRY (II2,3)

(1)Unité S84 de l’IRD, Laboratoire de Botanique et d’Ecologie Appliquées (NOU), Institut de Recherche pour le Développement, P.B. A5, 98848 Nouméa Cedex, New Caledonia

(2)Missouri Botanical Garden, PO Box 299, St. Louis, MO 63166-0299, USA

(3)Département Systématique et Evolution, Muséum National d’Histoire Naturelle, Case Postale 39,57 rue Cuvier, 75231 Paris Cedex 05, France

Botanical Journal of the Linnean Society, 2008, 157, 775-783.


 

Gastrolepis alticola est un arbuste endémique, connu uniquement de 2 massifs du sud de la Grande Terre. On le retrouve en maquis d'altitude sur substrat ultramafique (950-1300m). Cette espèce ne semble pas directement menacée mais les feux de brousse dégradent des zones plus basses sur ces massifs. Sa zone d'occupation (AOO) étant estimée à 16 km², Gastrolepis alticola est considéré Vulnérable (VU) selon le critère D2 en raison de l'évolution de l'impact potentiel des feux de brousse.

Aire géographique


Grande Terre : restreint au massif du Kouakoué et à la Montagne des Sources

Population


Connu de 2 sous-populations. On le retrouve en individus isolés.

Habitat


Arbuste (2-4m) de maquis d'altitude (950-1500m) sur substrat ultramafique

Menaces


Cette espèce ne semble pas directement menacée mais les feux de brousse dégradent des zones plus basses sur ces massifs.

Conservation


Espèce non protégée règlementairement. Espèce présente dans 2 réserves : Montagne des Sources, Massif du Kouakoué

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Munzinger, J.; McPherson, G.; Lowry, P.P. 2007. A second species in the endemic New Caledonian genus Gastrolepis (Stemonuraceae) and its implications for the conservation status of high-altitude maquis vegetation: coherent application of the IUCN Red List criteria is urgently needed in New Caledonia. Botanical Journal of the Linnean Society(157) , p.775-783.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Veillon, J., Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Suprin, B.

Reviewer(s): Pillon, Y.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V., Maura, J.


Répartition géographique