Taxonomie

endemique
UICN

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 08/09/2017

Description

Description générale

Liane grêle ou robuste pouvant atteindre 15 m; entrenœuds de section carrée; écorce grisâtre couverte de lenticelles proéminentes, éparses.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette sous-espèce est répandue dans le Nord-Est et le Centre de la Grande Terre.

Habitat

En forêt dense humide ou en forêts-galeries

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat sédimentaire.

Feuille

Feuilles à pétiole court, glabres ou à peine velues, opposées-décussées, coriaces, obovées ou lancéolées, 2 - 12 x 1,5 - 12 cm, arrondies ou acuminées au sommet, arrondies ou en coin à la base; marge entière ou lobée; nervations avec parfois de 3 nervures palmées, composées de 4 - 6 paires de nervures latérales.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches à crème pâle, inodores et pendantes, sur des inflorescences axillaires situées vers le sommet des axes; calice papyracé, campanulé avec 4 sépales dressés, apiculés au somet; corolle avec un tube progressivement évasé jusqu'au sommet, à peine arqué avec des lobes dressés ou réfléchis; étamines blanches, exsertes.

Fruits

Fruits jaunâtres à maturité; méricarpes glabres et lisses garnis de quelques glandes éparses; endocarpe épais orné de 4 côtes.

Reproduction

Floraison de mars à octobre. Fruits observés en octobre.

Particularité

Cette sous-espèce rare paraît affectionner les milieux humides. Sa germination est facile et le bouturage donne également de bons résultats.
Téléchargez la fiche de culture (fichier pdf de 1031 ko) réalisée par la station SRMH-IAC.


Oxera pulchella est une liane de forêt humide, grêle ou robuste, endémique et ayant une répartition limitée du centre au nord de la Grande Terre et aux îles Belep. Assez commune, avec une zone d'occupation (AOO) de 72 km² et une zone d'occurrence (EOO) de 2126 km², Oxera pulchella est classée en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Répartition du centre au nord-est de la Grande Terre et aux îles Belep.

Population


La taille des populations n'est pas connue, mais les observations de terrain indiquent que le taxon est abondant en forêt.

Habitat


Taxon de forêt dense humide sur substrat volcano-sédimentaire, de 400 à 950 m d'altitude.

Menaces


Ce taxon ne semble pas directement menacé aujourd'hui, même si certaines sous-populations peuvent être menacées par les feux (Belep).

Conservation


Ce taxon n'est protégé par aucun code de l'environnement provincial et n'est présent dans aucune aire protégée.

Bibliographie


Barrabé L, Karnadi-Abdelkader,G, Ounemoa,J,de Kok RPJ., Robert N, Gâteble,G. 2015. Recircumscription of Oxera (Lamiaceae: Ajugoideae) ta include Faradaya based on molecular and anatomical data. Botanical Journal of the Linnean Society(179) , p.693-711.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Gâteble G. 2012. History, Biology, and Conservation of Pacific Endemics.1. The Royal Creeper, Oxera pulchella (Lamiaceae),a New Caledonian Ornamental Plant1. Pacific science(66(4)) , p.413-433.

Mabberley DJ, de Kok RPJ. 2004. Labiatae. In: Morat P,ed. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendance.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Gâteble G. 2016. Flore ornementale de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Gâteblé, G., Barrabé, L., Fleurot, D., Amice, R., Cazé, H., Bruy, D., Hequet, V., Vandrot, H., Butin, J., Mandaoué, L., Haverkamp, C., Dumontet, V., Laudereau, C.

Reviewer(s): Meyer, S.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique