Taxonomie

endemique
UICN

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 02/05/2019

Description

Description Générale

Arbre moyen ou grand pouvant atteindre 25 m avec un diam. de 0,80 m; branches situées dans le 1/3 supérieur du tonc. Sa croissance est rythmique.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est très commune sur l'ensemble du territoire et aux Loyauté (Lifou).

Habitat

La forêt dense humide à diverses altitudes et en formations sclérophylles.

Substrat

Sur tous les types de substrats.

Feuille

Feuilles alternes concentrées en pseudoverticilles, au sommet des axes.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanchâtres, sur des inflorescences en grappe de fascicules terminale ou axillaire.

Fruits

Fruits en drupes ellipsoïdes à facettes rouge vif à maturité, avec un endosperme extrèmement dur; 1 seul graine aplatie transversalement.

Reproduction

Floraison en fin d'année Fructification 3 mois plus tard.

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Scarrone. Situation IUCN : LR
 


Corynocarpus dissimilis est un arbre (haut jusqu'à 25 m) endémique de la Nouvelle-Calédonie largement réparti sur la Grande Terre ainsi que sur Lifou dans les îles Loyauté. Cette espèce est assez commune et se trouve en forêt dense humide et forêts sèche sur tout type de substrat jusqu'à 1200 m d'altitude. Avec une zone d'occurrence (EOO) de 28493 km² et une zone d'occupation (AOO) de 112 km², Corynocarpus dissimilis n'est pas considéré comme menacé et est donc évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Espèce à large répartition sur la Grande Terre et sur Lifou.

Population


La taille de la population n'est pas connue mais les observations terrain indiquent une espèce commune.

Habitat


Arbre (haut jusqu'à 25 m), indigène de forêt dense humide et forêt sèche sur tous types de substrats jusqu'à 1200 m asl.

Menaces


L'espèce n'est pas globalement menacée. Certaines sous populations peuvent être néanmoins menacées par les espèces invasives (cochons et cerfs) et les feux de forêt.

Conservation


Corynocarpus dissimilis n'est protégé par aucune législation en Nouvelle-Calédonie. Il est présent dans 3 aires protégées : Forêt de Saille, Parc des Grandes Fougères, Aoupinié.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Mlescot, M. & NoteBoom, H.P. &Villiers, J.-F. 1981. Flore de la Nouvelle Calédonie et dépendances. Volume 09 : Flacourtiaceae-Symplocaceae-Icacinaceae-Corynocarpaceae-Olacaceae.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Butin, J., Cazé, H., Garnier, D., McCoy, S., Veillon, J., Gâteblé, G., Fleurot, D., Laudereau, C., Suprin, B., Héquet, V., Bruy, D., Vandrot, H.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Meyer, S., Warimavute, G.


Répartition géographique