Taxonomie

endemique
UICN

Synonymes

Steigera montana Müll.Arg.Codiaeum montanum (Müll.Arg.) Baill.

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 05/04/2018

Description

Description Générale

Arbuste ou petit arbre de 10 - 12 m, monoïque; présence de latex jaunâtre.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce se rencontre dans 2 régions éloignées et disjointes de la Grande Terre : le Centre et le Nord Est.

Habitat

Dans la forêt humide.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat sédimentaire.

Feuille

Feuilles alternes échelonnées sur les tiges, avec un pétiole long, cannelé, de couleur sombre sur le frais, glabres, chartacées, elliptiques, aigües, souvent acuminées au sommet, en coin à la base , 9 - 18 x 3,5 - 7,6 cm; marge plate ou un peu révolutée; 12 - 15 paires de nervures scondaires.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches avec 5 sépales et 5 pétales, sur des inflorescences longues de 6 - 29 cm, uni ou biséxuées, en grappes composées; fleurs mâles avec 60 - 100 étamines; fleurs femelles avec des styles courts.

Fruits

Capsules sphériques, 10 mm de diam.; graines 4,5 - 5 x 3 mm.

Reproduction

Floraison et fructification de d'avril à novembre.
 

Synonyme

Steigera montana Müll.Arg.
 


Baloghia montana est un arbuste ou arbre endémique de la Nouvelle-Calédonie ayant une répartition disjointe entre la région centrale et les massifs de l'extrême nord-est de la Grande Terre. On le trouve en forêt humide sur substrat volcano-sédimentaire, entre 200 et 800 m. Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent des feux, des espèces invasives et de l'activité minière. Connu de 7 localités, sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrence (EOO) sont respectivement estimées à 60 km² et 5481 km². Ainsi, B. montana est considéré Vulnérable (VU) selon le critère B1ab(i,ii,iii,v)+2ab(i,ii,iii,v) avec un déclin estimé de l'ensemble des sous-critères.

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie ayant une distribution disjointe entre la région centrale et les massifs de l'extrême nord-est de la Grande Terre.

Population


La taille de la population n'est pas connue.

Habitat


Arbuste ou arbre de forêt humide sur volcano-sédimentaire, entre 200 et 800 m d'altitude.

Menaces


Menaces principales identifiées : Feux, espèces invasives (cochons (Sus scrofa) et cerfs (Rusa timorensis) et les mines (Plateau (SLN)).

Conservation


B. montana n'est protégée par aucune legislation en Nouvelle-Calédonie et elle est présente dans une seule aire protégée : Parc des Grandes Fougères. Il est recommandé d'intégrer cette espèce aux codes de l'environnement. Et il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) de la situation de l'espèce sur les zones concernées, et d'effectuer des actions de sensibilisation auprès de la population.

Bibliographie


Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

McPherson G.D & Tirel C. 1987. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 14: Euphorbiaceae I.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Chambrey, C., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Hequet, V., Veillon, J.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Meyer, S., Barrabé, L., Warimavute, G.


Répartition géographique