Taxonomie

UICN

Nom vernaculaire :

Waeded (nengone)

Synonymes

Rottlera dicocca Roxb.Rottlera scabrifolia A.Juss.

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 05/04/2018

Description

Description Générale

Arbuste sarmenteux ou grand arbre pouvant atteindre 25 m, dioïque; jeunes rameaux couverts d'un pilosité étoilée.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

En NC, cette espèce est largement répandue sur l'ensemble du Territoire.

Répartition hors Nouvelle-Calédonie

Voir genre.

Habitat

En forêt dense de basse altituide, en forêt sclérophylle et dans les formations secondarisées.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur divers substrats, mais moins fréquement sur péridotites.

Feuille

Feuilles alternes, pubescentes, avec un petiole long de 1 - 6 cm, largement ovées, 2 - 12 x 1,5 - 9,5 cm, aigües ou apiculées au sommet, en coin ou un peu cordées à la base; marge entière ou un peu dentée.

Phénologie (Fleur)

Fleurs pédicellées, isolées ou plusieurs groupées sur des inflorescences en grappes simples ou composées; fleurs mâles avec 40 - 75 étamines; fleurs femelles avec des styles réduits; ovaire avec 2 loges.

Fruits

Capsules bilobées; graines de 4 - 5 mm de diam. avec un péricarpe charnu.

Reproduction

Floraison et fructification tout le long de l'année, mais plus accentuées d'août à janvier.

 

Synonyme

Croton repandus Willd.

 


Mallotus repandus est un arbuste ou arbre autochtone de la Nouvelle-Calédonie largement réparti sur la Grande Terre, ainsi que sur l'Ile des Pins, les îles Loyauté (Lifou, Maré, île Tiga et Ouvéa). Cette espèce est commune et se trouve en forêt humide et formation secondaire sur substrat calcaire et volcano-sédimentaire, jusqu'à 350 m d'altitude. Avec une zone d'occurrence (EOO) de 49387 km² et une zone d'occupation (AOO) de 88 km², M. repandus n'est pas considéré comme menacé et est donc évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Espèce autochtone à large répartition sur la Grande Terre, ainsi que sur l'Ile des Pins, les îles Loyauté (Lifou, Maré, île Tiga et Ouvéa).

Population


La taille des populations n'est pas connue mais les observations terrain indiquent une population abondante.

Habitat


Arbuste ou arbre de forêts et formation secondaire sur calcaire et volcano-sédimentaire préférentiellement, entre 10-350 m d'altitude.

Menaces


Pas de menace prédominante, certaines sous population sont néanmoins impactées par les feux de brousse et l'urbanisation.

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée réglementairement en Nouvelle-Calédonie et elle n'est présente dans aucune aire protégée.

Bibliographie


McPherson G.D & Tirel C. 1987. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 14: Euphorbiaceae I.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Chambrey, C., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Hequet, V., Veillon, J.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Barrabé, L., Warimavute, G., Meyer, S.


Répartition géographique