Taxonomie

Description

Description Générale

Les arbres du genre Garcinia sont habituellement petits ou moyens, et leur circonférence atteint rarement les 120 cm. L'écorce est marron foncé ou noire. D'un point de vue taxonomique, les Garcinia ne se confondent pas avec les autres genres mis à part que les feuilles serrent les brindilles comme dans les Fagraea (famille des Loganiaceae)

Répartition hors Nouvelle-Calédonie

Le genre Garcinia est le plus important de la famille avec environ 400 espèces identifiées dont 49 en Malaisie.

Feuille

La base des feuilles est souvent légèrement asymétrique. Elles montrent parfois des points noirs ou des lignes longitudinales sinueuses et les nervures secondaires sont habituellement fines, toujours plus ou moins parallèles.

Phénologie (Fleur)

Les fleurs sont presque toujours mâles et femelles, solitaires, en petits clusters ou en courtes grappes.

Fruits

Les fruits sont charnus et positionnés sur le calice. Presque toutes les espèces connues ont un fruit comestible. Il y a une ou plusieurs graines, souvent plates.

Particularité

Le nom Garcinia vient de L. Garcin, botaniste francais au XVIIIe siècle. Le genre fut défini par Linné puis révisé par Pierre dans son ouvrage ";La Flore Forestière de Cochinchine"; . Une quarantaine d'espèces a déjà fait l'objet d'investigations phytochimiques qui, bien que très fragmentaires, ont démontré que le genre est riche en xanthones.

Sources : La thèse de Anne-Emmanuelle Hay intitulée ";METABOLITES SECONDAIRES ISOLES DE DEUX PLANTES NEO-CALEDONIENNES, CALOPHYLLUM CALEDONICUM Vieill. ET GARCINIA VIEILLARDII P. : ETUDE CHIMIQUE ET VALORISATION BIOLOGIQUE";


Répartition géographique