Taxonomie

endemique
UICN

Synonymes

Styphelia floribunda (Brongn. & Gris) SleumerLeucopogon microphyllum Pancher ex Brongn. & Gris

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 09/09/2017

Description

Description Générale

Arbuste bas, au port buissonnant, arrondi et densément rameux. de 0,2 - 1,5 m; rameaux dressés ou plus ou moins étalés; écorce grisâtre.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est distribuée de façon disjointe sur la Grande Terre : les massifs miniers de la côte ouest, ceux du Sud (Tontouta - Houaïlou) et dans la région de Prony.

Habitat

Dans le maquis xérophile. (M)

Substrat

Sur sol érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles très petites, coriaces très courtement pétiolées, très rapprochées les unes des autres, 4 - 8 x 1,5 - 6 mm, elliptiques, arrondies au sommet, brusquement rétrécie à la base, glauques ou blanchâtres en dessous; marge épaissie en bourrelet; nervures indistinctes.

Phénologie (Fleur)

Fleurs petites, du type 4, rouges plus rarement blanches ou roses), abondantes, disposées en épis sur des inflorescences terminales denses, dépassant les feuilles; tube de la corolle court et glabre; étamines exsertes.

Fruits

Drupes globuleuses, petites, odorantes, un peu charnues, jaune rougeâtre à rouge foncé à maturité.

Reproduction

Floraison observée d'août à janvier. Fructification de décembre à mars.

Particularité

Cette espèce observée surtout en altitude, remarquable par son port buissonnant, ses petites feuilles et ses fleurs d'un rouge vif, constitue l'un des joyaux de la flore locale.
 


Cyathopsis floribunda est un arbuste endémique de maquis ayant une distribution disjointe dans le nord-ouest, centre et sud de la Grande Terre. Ses aires d'occupation (AOO) et d'occurrence (EOO) sont respectivement égales à 132 et 4775 km², et l'espèce est connue de 11 localités. Bien qu'il puisse y avoir un impact de l'activité minière, cette espèce ne semble pas directement menacée aujourd'hui en raison de sa large répartition et de son abondance. C. floribunda est donc considérée Quasi-Menacée (NT) proche de VU B1ab(ii,iii,v)+2ab(ii,iii,v).

Aire géographique


Répartition disjointe dans le nord-ouest, l'est et le sud de la Grande Terre.

Population


La taille de la population n'est pas connue, mais les observations de terrain indiquent une espèce localement abondante, aussi commune que C. albicans.

Habitat


Espèce de maquis sur substrat ultramafique entre 5 et 1150 m d'altitude.

Menaces


Cette espèce ne semble pas menacée aujourd'hui, mais certaines sous-populations pourraient être impactées par l'activité minière : Camp des sapins (SLN), Koniambo (KNS).

Conservation


Cette espèce n'est protégée par aucune législation en Nouvelle-Calédonie et n'est présente dans aucune aire protégée. Il est recommandé de la rechercher sur les massifs suivants : Mé Maoya, Tchingou et Oua-Tilou.

Bibliographie


Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Virot, R. 1975. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 6 : Epacridacées.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Gâteblé, G., Barrabé, L., Fleurot, D., Amice, R., Cazé, H., Bruy, D., Hequet, V., Vandrot, H., Butin, J., Mandaoué, L., Haverkamp, C., Dumontet, V., Laudereau, C.

Reviewer(s): Meyer, S.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique