Taxonomie

Kuhlia rupestris Lacépède, 1802
protegee

Nom vernaculaire :

carpe, doule, maraudeur, kuhlie des rochers ; thavit (Jawe); punaak (Nemi); didi (Paicî); hwâ (Pij Rock flagtail

Statut liste rouge -


Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Corps haut et comprimé. Mandibule prohéminente. Grande bouche dirigée vers le haut et protractile. La partie supérieure de l'oeil est en général rouge. De grandes écailles recouvent la joue et l'opercule qui possède 2 épines. La nageoire caudale possède 10 épines et 10-12 rayons mous souvent surmontés d'une ligne brune. Le corps est bleu-gris sur le dos, argenté sur les flancs et le ventre. Chaque écaille possède en général un petit point noir de taille variale. La nageoire caudale possède un gros point noir à l'extrémité de chaque lobe, ou une bande verticale noire. La nageoire dorsale possède une tache noire dans le tiers postérieur. La taille est de 15 à 40 cm.

Habitat

Elle colonise les rapides du cours inférieur et moyen des rivières, mais aussi les zones calmes et profondes. Les mâles s'éloignent peu des zones influencées par les marées. Les femelles remontent jusqu'aux premières cascades.

Alimentation

Elle chasse les poissons, des crustacés et des insectes.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Indo-Pacifique, de l'est et du sud de l'Afrique jusqu'à la Nouvelle-Guinée Vanuatu et Fidji.

Nidification

La ponte aurait lieu en estuaire ou en mer (salinité supérieure à 25 %). Ellevit en général en bancs de quelques individus.
 


Répartition géographique