Taxonomie

Diplodactylidae Roux 1913

Description

Description Générale

Tous les Diplodactylidae portent des pièces caudales adhésives qui sont utilisés de façon analogue aux lamelles sous-digitales (Bauer 1998). Ces structures sont regénérées en même temps que la queue, mais les lamelles regénérées sont moins régulières que les originales.

Habitat

Ils sont avant tout arboricoles. Ceux de Nouvelle-Calédonie sont des spécialistes du micro-habitat. Ils fuient généralement les endroits trop fréquentés et les habitations humaines.

Reproduction

Les Diplodactylidae sont tous bisexués.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

les Diplodactylidae sont endémiques au Pacifique Sud, avec des représentants en Australie, Nouvelle-Guinée, Nouvelle-Zélande et Nouvelle-Calédonie. Les 3 genres et 20 espèces de Nouvelle-Calédonie sont tous endémiques.

Particularité

Il est établi, depuis 1990-1994, que les Diplodactylidae néo-calédoniens constituent un groupe monophylétique qui a été isolé sur ce territoire depuis au moins le milieu de l'Ere Tertiaire voire plus tôt encore. Ils diffèrent de leurs homologues du Pacifique par leur taille et leur morphologie générale.
Pour une documentation en anglais, voir : Department of Herpetology, Australian Museum, 6 College Street, Sydney 2000, New South Wales, Australia
 


Répartition géographique