Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Synonymes

Pterochrosia neriifolia S.Moore

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 27/10/2017

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste de 2 - 3 m plus ou moins sarmenteux, avec des rameaux flexibles, ou petit arbre de 10 m de hauteur à rameaux dressés, garnis de cicatrices foliaires.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Espèce présente sur la Grande Terre, uniquement dans le Sud-est de Thio (To'Ndeu Comboui, Ouinné).

Habitat

Au sein ou en lisière de la forêt dense, en thalweg et en forêt-galerie. (FM)

Substrat

Sol d' éboulis rocheux sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles obovales longuement atténuées sur le pétiole, coriaces, glabres; nervures secondaires parallèles et rapprochées entre elles, groupées aux extrémités des axes.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches lavées de rose, souvent marquées de rouge, sur des inflorescences terminales paniculées.

Fruits

Fruits samaroïdes à méricarpes fusiformes avec 2 ailes largement développées, à bord supérieur droit; graines aplaties.

Reproduction

Floraison d'octobre à mai et fructification 1-2 mois après.

Synonyme

Pterochrosia neriifolia S.Moore

Particularité

Cette espèce localement connue, a été peu récoltée; de nouvelles prospections pourraient étendre sa distribution géographique.
 


Cerberiopsis neriifolia est un arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie, présent dans le sud-est de la Grande Terre. Cette espèce se trouve en maquis arbustif à paraforestier et en forêt humide sur substrat ultramafique jusqu'à 550 m d'altitude. Connue de 6 localités, ses zones d'occurrence (EOO) et d'occupation (AOO) sont respectivement de 554 et 60 km². La principale menace provient des feux. En conséquence, C. neriifolia est considéré Vulnérable (VU) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Espèce endémique de Nouvelle-Calédonie, répartie dans le sud-est de la Grande Terre, de Yaté à Ton Deu (Thio).

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


Arbuste de forêt humide et maquis (arbustif à paraforestier) sur substrat ultramafique jusqu'à 550 m d'altitude.

Menaces


Menace principale : feux

Conservation


Cette espèce est protégée règlementairement en Province Sud et Province Nord, et est présente dans une aire protégée : Barrage de Yaté. Elle bénéficierait de mesures d'urgence en matière de conservation ex situ et in situ. Il est recommandé d'assurer le suivi de la population existante, de préserver la population viable sur des périmètres délimités et d'informer la DSCGR (sécurité civile) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées.

Bibliographie


Lannuzel, G.; Gâteblé, G.; Fogliani, B. 2017. Etude des Espèces Rares et Menacées des sites miniers de la SMT.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrière, R., Butin, J., Fleurot, D., Lagrange, A., Lannuzel, G., Letocart, I., Suprin, B.

Reviewer(s): Veillon, J.

Contributor(s): Russ, L.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique