Taxonomie

endemique
UICN

Nom vernaculaire :

Cee hulo (Nemi Est)

Synonymes

Codiaeum inophyllum sensu Steud.Synaspisma peltatum (Labill.) Endl.

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 05/04/2018

Description

Description Générale

Arbuste, parfois arbre, avec de nombreuses branches. Il peut être trés touffu. Son latex est clair. Il atteint en général 6-7 m. de haut mais peut mesurer jusqu'à 12 m. Son écorce est claire, tachetée et lisse. La plante ressemble au croton.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

En NC, cette espèce est commune sur l'ensemble du Territoire.

Habitat

En sous-bois de la forêt sclérophylle et humide de basse et moyenne altitude.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur divers substrats.

Feuille

Les feuilles de la plante jeune sont longues (20 cm), fines (1-2 cm), vertes, panachées de jaune et de blanc, avec une nervure marron foncé. Les feuilles de la plante jeune sont trés différentes de celles de la plante adulte. Les feuilles de l'adulte sont beaucoup plus larges de 5 à 6 cm (et notamment aux extrémités), d'un vert moins soutenu que les feuilles jeunes. Leur nervure est vert tendre. Le pétiole des feuilles est petit et semble articulé, légèrement renflé à sa base. Les feuilles sont placées tout autour du tronc de manière rayonnante.

Phénologie (Fleur)

La plante possède soit des fleurs femelles, soit des fleurs mâles. Les fleurs femelles sont trés petites (3 mm) et sont portées sur de grands épis qui pendent. Les fleurs mâles sont plus grandes (2 cm) et sont disposées le long de longues tiges, comme des chatons.

Fruits

Les fruits possèdent 3 coques dures et marron, d'1cm de long. La germination est facile. La plante grandit rapidement.

Reproduction

Floraison et fructification étalées sur l'ensemble de l'année.

Synonyme

Crozophora peltata Labill.
 

Particularité

Les cerfs et le bétail ne la mangent pas.
 


Codiaeum peltatum est un arbuste ou arbre endémique de la Nouvelle-Calédonie largement réparti sur la Grande Terre, ainsi que sur les îles Belep, Ile des Pins et les îles Loyauté (Lifou et Maré). Cette espèce est commune et se trouve en forêt humide et forêt dégradée sur tout type de substrat rocheux, jusqu'à 650 m d'altitude. Avec une zone d'occurrence (EOO) de 58284 km² et une zone d'occupation (AOO) de 360 km², C. peltatum n'est pas considéré comme menacé et est donc évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie à large répartition sur la Grande Terre, ainsi que sur les îles Belep, Ile des Pins et les îles Loyauté (Lifou et Maré).

Population


La taille de la population n'est pas connue mais les observations indiquent une espèce commune.

Habitat


Arbuste ou arbre de forêt humide et forêt dégradée sur tout type de substrat rocheux, entre 10-650 m d'altitude.

Menaces


Bien que sensible aux perturbations du milieu (feux, et espèces invasives (cochons (Sus scrofa) et cerfs (Rusa timorensis)), cette espèce ne semble pas aujourd'hui globalement menacée en raison de sa large distribution.

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée réglementairement mais est présente dans de nombreuses aires protégées : Ouen Toro, Parc des Grandes Fougères, Aoupinié et Mont Mou.

Bibliographie


McPherson G.D & Tirel C. 1987. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 14: Euphorbiaceae I.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Chambrey, C., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Hequet, V., Veillon, J.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Warimavute, G., Meyer, S., Barrabé, L.


Répartition géographique