Taxonomie

Denhamia fournieri (Pancher & Sebert) M.P.Simmons
endemique
UICN

Synonymes

Maytenus hybanthifolia (Guillaumin) GuillauminMaytenus pancheriana (Loes.) Guillaumin

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 20/11/2020

Description

Description Générale

Arbrisseau dressé ou arbuste ou petit arbre de 15 m; rameaux un peu cylindriques, avec des côtes épaisses longitudinales, les jeunes anguleux; écorce brune à noire en partie tachée de blanc.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est uniquement présente sur la Grande Terre

Habitat

voir sous-espèce

Substrat

voir sous-espèce

Feuille

Feuille alternes ou en partie opposées, coriaces, brillantes, vert foncé au-dessus, plus claire en dessous, avec un pétiole de 2 - 6 mm, elliptiques, oblongues ou obovées, 2 - 7 x 0,9 - 3 cm, pointues, arrondies, émarginées ou obtuses au sommet, en coin à la base; marge entière ou fortement crénelée et révolutée; nervations réticulées visibles des deux côtés.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches, bisexuées, sur des Inflorescences très ramifiées axillaires ou terminales, longues de 1,5 - 5 cm.

Fruits

Capsules avec 2 - 3 loges, brun jaunâtre à maturité, sphériques et anguleuses; graine 1 - 2 par loge, brun noirâtre, comprimées latéralement.

Particularité

Situation IUCN : LR
 


Denhamia fournieri est un arbrisseau ou un arbre endémique de la Nouvelle-Calédonie. L'espèce est largement répartie sur la Grande Terre ainsi qu'aux îles Bélep. Cette espèce pousse en forêt humide et en forêt sèche sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique entre 5 et 1100 m d'altitude. Elle est rarement présente en maquis miniers. L'espèce est très commune et ne semble pas globalement menacée même si certaines sous-populations peuvent être impactées par les feux, la mine et espèces invasives. Avec une zone d'occurrence (EOO) de 20286 km² et une zone d'occupation (AOO) de 436 km², Denhamia fournieri est donc évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Espèce endémique ayant une large répartition sur la Grande Terre et elle est aussi présente aux îles Bélep.

Population


La taille de la population n'est pas connue. Les observations terrain indiquent une espèce commune.

Habitat


Arbrisseau ou arbre de forêt humide et de forêt sèche rarement présent dans le maquis miniers sur substrats volcano-sédimentaire et ultramafique. Sa gamme altitudinale s'étend entre 5 et 1100 m.

Menaces


L'espèce ne semble pas menacée même si certaines sous-populations peuvent être menacées par l'activité minière (Pinpin, Kouaoua, Tiebaghi, Cap Bocage and Goro), les feux et les espèces invasives (cerfs) qui dégradent la qualité de l'habitat.

Conservation


L'espèce n'est pas protégée par la législation en Nouvelle-Calédonie et elle pousse dans six aires protégées : Ouen Toro, Aoupinié, Côte Oubliée, la Dumbéa, Vallée de la Thy, Mont Panié. Les experts observent une grande variabilité dans ce groupe et suspectent un complexe d'espèces. Des travaux génétiques et taxonomiques sont recommandés pour mieux cerner les contours taxonomiques de l'espèce.

Bibliographie


Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Rouhan G., Bruy, D., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2020. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia [continuously updated].

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P. 1996. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 20 : Celastraceae, Loranthaceae, Alseuocmiaceae, Paracryphiaceae, Tiliaceae.

Experts


Assessor(s): Bruy, D., Butin, J., Dumontet, V., Fleurot, D., Héquet, V., Laudereau, C., Mandaoué, L., Vandrot, H.

Reviewer(s): Cazé, H.

Facilitator(s): Meyer, S., Warimavute, G.


Répartition géographique