Taxonomie

Description

Description Générale

Cette famille, considérée comme la plus primitive parmi les Apoidea, est caractérisée par la forme de la glosse qui est tronquée, émarginée ou bifide. Les femelles des Colletinae ont des soies ramifiées collectrices de pollen, tandis que celles des Hylaeinae et des Euryglossinae en sont dépourvues. C'est en Australie que la famille est la plus diversifiée. Les Euryglossinae sont endémiques d'Australie où l'on compte 18 genres selon Cardale (1993), ce nombre éant réduit à 15 par Michener (2000). La plupart des Colletinae nichent dans le sol tandis que les Hylaeinae et Euryglossinae sont rubicoles ou xylicoles.

Particularité


Références: Contribution à la connaissance des Hymenoptera Apoidea de Nouvelle-Calédonie et de leurs relations avec la flore butinée. Alain Pauly (1) & Jérôme Munzinger (2) Ann. Soc. entomol. Fr. (n.s.) 2003, 39 (2) : 153-166 (1) Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, Département d'Endomologie. (2) (Centre IRD, Laboratoire de Botanique, B.P. A5, 98848 Nouméa Cedex, Nouvelle-Calédonie)

Répartition géographique