Taxonomie

Metrosideros microphylla (Schltr.) J.W.Dawson
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Metrosideros engleriana var. microphylla Schltr.Metrosideros balansae Brongn. & Gris ex Guillaumin

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 26/10/2018

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbrisseau buissonnant, arbuste ou petit arbre pouvant atteindre 8 m; rameaux cylindriques garnis de cicactrices d'écailles, les jeunes couverts de poils argentés, les adultes glabres; écorce brun rouge se détachant en fines écaillles.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce s'observe sur les crêtes sommitales du Sud de la Grande Terre.

Habitat

Dans les formations forestières denses et basses et le maquis.

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles petites, courtement pétiolées, glabres, elliptiques 0,5 - 1,5 x 0,3 - 0,5 cm, aigües au sommet, en coin à la base; marge révolutée; nervation à peine visibles; glandes oléagineuses peu apparentes.

Phénologie (Fleur)

Fleurs pédicellées, rouge vif, sur des inflorescences courtes axillaires ou terminales, portant 1- 3 paires de fleurs; étamines 20 - 25 rouge vif.

Fruits

Capsules un peu exsertes, glabres couvertes de glandes; graines non vues.

Reproduction

Fleurs observées d'octobre à janvier. Fruits vus de septembre à juin.
 

Synonyme

Metrosideros engleriana var.  microphylla Schltr.


Metrosideros microphylla est un petit arbre endémique de Nouvelle-Calédonie, où il est restreint au sud la Grande Terre. On le retrouve en forêt basse et maquis d'altitude sur substrat ultramafique, au-dessus de 700 m d'altitude. Cette espèce est menacée par les feux de brousse sur certaines localités. Ses aires d'occurrence (EOO) et d'occupation (AOO) sont estimées à 1271 et 104 km², respectivement, et le nombre de localités est estimé à 10. En conséquence, M. microphylla est classé Vulnérable (VU) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v).

Aire géographique


Espèce endémique de Nouvelle-Calédonie, où elle est restreinte au sud de la Grande Terre, des monts Koghis au mont Nakada.

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


Arbuste ou petit arbre de forêts basses et de maquis d'altitude sur substrat ultramafique au-dessus de 700 m d'altitude.

Menaces


La menace principale pesant sur cette espèce est le feu sur certaines localités (Thy, Montagne des Sources, Forêt de Saille). Par ailleurs, comme d'autres espèces d'altitude, cette espèce pourra subir les effets du changement climatique à l'avenir.

Conservation


M. microphylla est protégée règlementairement en Province Nord et est présente dans de multiples aires protégées : réserves naturelles du massif du Kouakoué, du mont Humboldt, de la Forêt de Saille, du mont Mou, de la montagne des Sources et de la Vallée de la Thy, parc provincial de la Côte Oubliée. Il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées. Des prospections sont suggérées sur le pic Ningua et la dent de Saint Vincent.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Dawson J.W. 1992. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 18 : Myrtacées Leptospermoïdées.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Henry, B., Héquet, V., Lagrange, A., Lannuzel, G., Mandaoué, L., Pillon, Y., Veillon, J.

Reviewer(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Warimavute, G., Meyer, S.


Répartition géographique