Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 17/11/2017

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste ou petit arbre de 10 m; rameaux nombreux, d'abord couverts d'un feutrage jaunâtre puis glabres; écorce lisse, brun rougeâtre.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce présente dans le Nord-Ouest de la Grande Terre, est localisée au Mt Kaala.

Habitat

dans le maquis ouvert, sur pente.

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles petites, pétiolées, coriaces, elliptiques ou oblancéolées, 17 - 4 x 7 - 9 mm, obtuses au sommet, en coin à la base.

Phénologie (Fleur)

Fleurs très petites, pédicellées et jaunes, 9 groupées sur des inflorescences courtes, axillaires au bout des axes; étamines 7 avec des faisceaux de 1 - 2 étamines.

Fruits

Capsules pubescentes; graines 3 par loge.

Reproduction

Floraison et fructification de novembre à mars.

Particularité

Espèce très localisée, grandement ménacée par les avctivités minières et les feux. A rechercher sur les massifs voisins

Tristaniopsis minutiflora est un arbre endémique de Nouvelle-calédonie, connu uniquement du Massif de Kaala, au nord-ouest de la Grande Terre. L'espèce pousse en maquis ouvert sur substrat ultramafique entre 600 et 700m. Connue d'une unique localité, ses aires d'occurrence (EOO) et d'occupation (AOO) sont toutes deux égales à 4 km². La principale menace provient des feux de brousse récurrents dans la zone. En conséquence, Tristaniopsis minutiflora est considéré En Danger Critique (CR) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Espèce endémique de Nouvelle-Calédonie, connue uniquement du massif de Kaala dans le nord-ouest de la Grande Terre.

Population


La taille des populations n'est pas connue.

Habitat


Espèce de maquis ouvert sur substrat ultramafique, entre 600 et 700m d'altitude

Menaces


La principale menace identifiée provient des feux de brousse récurrents dans la zone.

Conservation


T. minutiflora est protégé réglementairement en province Nord, mais n'est présent dans aucune aire protégée. L'espèce bénéficierait de mesures d'urgence en matière de conservation ex situ and in situ. Il est recommandé d'assurer le suivi de la population existante, de préserver la population viable sur un périmètre délimité. Il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) de la situation de l'espèce sur les zones identifiées et de proposer d'intégrer cette espèce dans les aménagements et de recommander une mise en pépinière.

Bibliographie


Dawson J.W. 1992. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 18 : Myrtacées Leptospermoïdées.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Goxe, J., Héquet, V., Lannuzel, G., Suprin, B., Veillon, J.

Reviewer(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique