Taxonomie

Storckiella neocaledonica I.C.Nielsen, Labat & Munzinger
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Storckiella vitensis sensu Guillaumin

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 19/02/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste ou arbre.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n'est connue que de la Grande Terre, circonscrite uniquement aux vallées de Tontouta et de Dumbéa

Substrat

Sur éboulis péridotitiques

Habitat

Forêts denses humides, maquis (F)
 

Feuille

5-7 folioles par feuille.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches à beiges.
 


Storckiella neocaledonia est un arbre/arbuste de la Grande Terre (Avangui, Tontouta, Dumbéa) en Nouvelle-Calédonie. On le retrouve en maquis et forêt dense humide sur substrat ultramafique de 10 à 200 m d'altitude. L'exploitation minière en cours dans la vallée de la Tontouta peut indirectement affecter cette espèce. Cependant, la principale menace identifiée est liée à la dégradation de l'habitat par les feux de brousse. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont estimées respectivement à 1150 et 36 km² pour une estimation de cinq localités. La taille de la population est inconnue. En conséquence, Storckiella neocaledonia est considéré En Danger d'extinction (EN) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v) avec un déclin continu de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Avangui - Tontouta - Dumbéa

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


On le retrouve en maquis (sur éboulis péridotitiques) et forêt dense humide sur substrat ultramafique de 10 à 200 m d'altitude.

Menaces


L'exploitation minière en cours dans la zone de la Tontouta peut indirectement affecter cette espèce. Cependant, la principale menace identifiée est liée à la dégradation de l'habitat causée par les feux de brousse (Avangui, Tontouta, Dumbéa...).

Conservation


Storckiella neocaledonia est protégé par le code de l'environnement de la province Nord mais pas par celui de la province Sud. Cette espèce se trouve dans une aire protégée Parc provincial de la Haute-Dumbéa. Il est recommandé de prospecter les affluents de la Tontouta et d'assurer le suivi des populations existantes. A priori, sa reproduction ex-situ est réalisable.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

L'Huillier L.; Jaffré T. and Wulff A. 2010. Mines et Environnement en Nouvelle-Calédonie : les milieux sur substrats ultramafiques et leur restauration.

Wulff AS, Hollingsworth PM, Ahrends A, Jaffré T, Veillon J-M, L’Huillier L, et al. 2013. Conservation Priorities in a Biodiversity Hotspot: Analysis of Narrow Endemic Plant Species in New Caledonia.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Veillon, J., Bruy, D., Dubreuil, M., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Lagrange, A., Lannuzel, G.

Reviewer(s): Amice, R.

Contributor(s): Wulff, A.

Facilitator(s): Tanguy, V., Chanfreau, S.


Répartition géographique