Taxonomie

Scagea oligostemon (Guillaumin) McPherson
endemique
UICN

Synonymes

Baloghia oligostemon GuillauminAustrobuxus oligostemon (Guillaumin) Airy Shaw

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 29/02/2016

Description

Description Générale

Arbuste 1 - 3 m, rameaux glabres, résineux vers le sommet.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est uniquement présente sur la Grande Terre, dans le Sud, à la Plaine des lacs et environs.

Habitat

Dans le maquis bas et les zones rivulaires hydromorphes.

Substrat

Sur cuirasse ferrallitique plus ou moins démantélée ou sur sol sol gravillonnaire, plus ou moins profond, sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles plus ou moins groupées vers le sommet des axes, courtement pétiolées, glabres, coriaces, spatulées, 1,4 - 8,5 x 0,6 - 2,5 cm, obtuses au sommet, en coin à la base; marge révolutée; nervations peu visibles.

Phénologie (Fleur)

Voir genre; fleurs glabres, jaunes ou blanches.

Fruits

Capsules un peu pubescentes; graines 6 - 7 x 4 mm.

Reproduction

Floraison de décembre à juin. Fruits récoltés en juin et octobre.
 

Synonyme

Baloghia oligostemon Guillaumin 
 


Scagea oligostemon est un arbuste endémique du sud de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce est restreinte à la zone de la Plaine des Lacs. On le trouve en maquis et formation de bord de rivière sur substrat ultramafique à une altitude de 150 à 250 m. Cette espèce, assez largement répartie dans la plaine des Lacs, ne semble aujourd'hui pas directement menacée. Malgré une faible aire d'occurrence (EOO) estimée à 243 km², Scagea oligostemon est considéré en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Scagea oligostemon est un arbuste endémique du sud de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce est restreinte à la zone de la Plaine des Lacs (Madeleine, plaine des lacs, barrage de Yaté, Kuebini)

Population


Population size is unknown.

Habitat


On le trouve en maquis, formation à podocarpus et bord de rivière sur substrat ultramafique à une altitude de 0 à 250 m.

Menaces


Cette espèce, assez largement répartie dans la plaine des Lacs, ne semble aujourd'hui pas directement menacée. Cependant, le développement de l'exploitation minière dans la zone (notamment Creek Pernod) fait peser une menace potentielle très sérieuse. Les feux de brousse peuvent aussi contribuer à la dégradation de la qualité de l'habitat.

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée règlementairement. On la retrouve dans deux aires protégées : réserve naturelle des chutes de la Madeleine; réserve naturelle du barrage de Yaté.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

L'Huillier L.; Jaffré T. and Wulff A. 2010. Mines et Environnement en Nouvelle-Calédonie : les milieux sur substrats ultramafiques et leur restauration.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Wulff AS, Hollingsworth PM, Ahrends A, Jaffré T, Veillon J-M, L’Huillier L, et al. 2013. Conservation Priorities in a Biodiversity Hotspot: Analysis of Narrow Endemic Plant Species in New Caledonia.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Veillon, J., Amice, R., Cazé, H., Chambrey, C., Dubreuil, M., Fleurot, D., Garnier, D., Lagrange, A., Lannuzel, G., Leborgne, T., Letocart, D., Letocart, I., McCoy, S., Villegente, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Contributor(s): Wulff, A.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique