Taxonomie

endemique
UICN

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 26/01/2018

Description

Description Générale

Arbrisseau de 0,50 m ; rameaux 4-angulaires.

Type : Jaffré 2342 (P00150625)

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est localement connue, sur la Grande Terre, que du Mt Boulinda (près de Kopéto et de la mine Pinpin).

Habitat

Dans le maquis ou les formations paraforestières, entre 950 et 1100 m d'altitude

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur substrat ultramafique et volcano-sédimentaire.

Feuille

Feuilles petites, courtement pétiolées, coriaces, obovées ou elliptiques, 1 - 2 x x 0,8 - 1,3 cm, arrondies ou creusées au sommet, atténuées ou en coin à la base; nervures un peu saillantes.

Phénologie (Fleur)

Fleurs du Groupe 8, petites et blanches, isolées ou groupées par 2 - 3 sur des inflorescences courtes peu ramifiées, terminales ou axillaires; hypanthium campanulé; sépales 4; pétales 4 soudés en capuchon.

Fruits

Drupes jaunes à maturité, fusiformes; endocarpe fibreux et cassant; graine 1 par fruit.

Reproduction

Fleurs observées en février et avril. Fruits récoltés en juillet.

Particularité

Cette espèce d'altitude a été très peu récoltée. Sa biologie et son écologie seraient à préciser par d'autres observations sur les massifs voisins.


Syzygium boulindaense est un arbrisseau endémique de la Nouvelle-Calédonie restreint au nord de la Grande Terre. Cette espèce pousse dans le maquis et dans les formations paraforestières sur du substrat volcano-sédimentaire et ultramafique, entre 950 et 1100 m d'altitude. Cette espèce ne semble pas aujourd'hui directement menacée en raison de son habitat d'altitude. S. boulindaense est considéré Vulnérable (VU) selon le critère D2 en raison de son aire d'occupation (AOO) restreinte estimée à 16 km² et de l'impact potentiel du changement climatique, de l'activité minière passée et future de Boulinda et Tchingou et des cochons (Sus scrofa).

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie, restreinte au nord de la Grande Terre : de la Dent de la Poya au massif de Tchingou.

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


Espèce de maquis et de formations paraforestières sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique, entre 950 et 1100 m d'altitude.

Menaces


Cette espèce ne semble pas aujourd'hui directement menacée en raison de son habitat d'altitude. Toutefois les menaces potentielles pouvant impacter l'espèce sont le changment climatique, l'activité minière potentielle (passée et future de Boulinda et Tchingou) et le cochons sauvages (Sus scrofa) qui peuvent dégrader la qualité de l'habitat.

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée par la législation en Nouvelle-Calédonie et elle n'est présente dans aucune aire protégée. Il est recommandé d'intégrer cette espèce aux codes de l'environnement. Il est recommandé de réaliser plus de collectes d'herbier (peut etre confondu avec S. baladense, si stérile) pour mieux estimer sa répartition et sa menace.

Bibliographie


Dawson J.W. 1999. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 23 : Myrtaceae Myrtoideae 1 : Syzygium.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Héquet, V., Vandrot, H., Barrabé, L., Amice, R., Butin, J., Cazé, H., Fleurot, D., Suprin, B., Chambrey, C., Laudereau, C., Haverkamp, C., Fogliani, B.

Reviewer(s): Gâteblé, G.

Facilitator(s): Meyer, S., Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique