Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 09/06/2017

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste jusqu'à 1,5 m souvent avec des réitérations; tiges ramifiées, dréssées ou étalées; les jeunes couvertes de poils blanchâtres; écorce grisâtre profondément sillonnée.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est distribuée dans le Sud de la Grande Terre en des secteurs disjoints: Vallée de Dumbéa, Haute Tontouta et au Nord-ouest de Thio.

Habitat

Dans le maquis plus ou moins ouvert.

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles de même taille disposées en pseudo-verticilles au sommet des axes, coriaces, allongées et triangulaires, 2 - 6 x 0,3 - 0,8 cm, aplaties, un peu pubescentes, aiguës ou obtuses au sommet; marge garnie de 22 - 40 dents.

Phénologie (Fleur)

Fleurs à sépales roses et corolle blanche, groupée par 3 sur des racèmes ramifiés courts, agencés sur des inflorescences à tige cannelée, terminales, spiciformes, dressées, dépassant les feuilles, contenant 26 - 32 fleurs.

Fruits

Capsules globuleuses, 1,5 - 2 mm de diam., glabres; graines ovoïdes, jaune- brun à maturité, légèrement réticulées.

Reproduction

Fleurs observées en novembre. Fruits observés en juillet - septembre.

Particularité


Refer. (New Zealand Journal of Botany 2004, vol. 42: 747-751.)

Dracophyllum mackeeanum est un arbuste endémique ayant une répartition assez limitée dans le massif du sud de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce du maquis pousse sur du substrat ultramafique, entre 70-700 m d'altitude. La principale menace provient de la dégradation de l'habitat par l'activité minière. Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont estimées respectivement à 818 km² et 28 km², tandis que le nombre de localités est estimé à 6. En conséquence, D. mackeeanum est considéré Vulnérable (VU) selon les critères B1ab(ii,iii,v)+2ab(ii,iii,v) avec un déclin continu estimé de la zone d'occupation (AOO), de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie, ayant une répartition assez limitée dans le sud-est et sud-ouest de la Grande Terre : Thio, Tontouta et Vallée de Dumbéa.

Population


La taille des populations n'est pas connue.

Habitat


Espèce qui pousse dans du maquis plus ou moins ouvert sur substrat ultramafique entre 70-700 m d'altitude.

Menaces


La menace principale est l'activité minière (Thio Plateau et Vulcain) qui dégradent la qualité de son habitat.

Conservation


D. mackeeanum est protégé règlementairement en province Nord et est présent dans une seule aire protégée : La Dumbéa.

Bibliographie


Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Virot, R. 1975. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 6 : Epacridacées.

Venter, S. 2004. Dracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New Caledonia Dracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New CaledoniaDracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New Caledonia Dracophyllum mac. New Zealand Journal of Botany (42) , p.4.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrabé, L., Cazé, H., Chambrey, C., Garnier, D., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I.

Reviewer(s): Veillon, J.

Contributor(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Maura, J., Warimavute, G., Tanguy, V.


Répartition géographique