Taxonomie

Cyclophyllum fragrans (Schltr. & K.Krause) Mouly
endemique
UICN

Synonymes

Rhopalobrachium fragrans Schltr. & K.Krause

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 20/11/2020

Description

Description Générale

Arbuste dioïque, 4m, souvent décombant; jeunes tiges anguleuses un peu aplaties, glabres.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est localisée dans la côte est de Canala (Bogota) jusqu'à Mandjelia

Habitat

En sous bois de la forêt dense humide.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat sédimentaire ( micaschistes ).

Feuille

Feuilles opposées, pétiolées, coriaces, glabres, elliptiques ou ovées, 4 - 10 x 32,5 - 3,5 cm, acuminées au sommet, atténuées à la base; 4 - 5 paires de nervures secondaires, visibles.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches, noires au séchage, unisexuées, sur des inflorescences axillaires opposées au niveau des noeuds, les mâles contenant 1 - 3 fleurs, les femelles 4 - 8 fleurs, parfois réduites à 2 paires de fleurs ; les étamines insérées dans le tube; les stigmates bilobés un peu exertes.

Fruits

Fruits drupacés avec des pyrènes verruqueuses; graines allongées.

Reproduction

Floraison en novembre - décembre. Fructification en janvier - mars.

Synonyme

Rhopalobrachium fragrans Schltr. & K.Krause 
 

Particularité

Cette espèce relativement rare, serait en danger ( EN ) d'après l'auteur puisque qu'elle n' pas pu être retrouvée à partir des les premières localités faites entre 1903 et 1965. Les récoltes toutes récentes proviennent toutes du massif du Panié. Bibl. A.Mouly & F.Achille, 2007, in Systematic Botany, 32 (4), pp. 883 - 887.
 


Cyclophyllum fragrans est un arbuste endémique avec une répartition disjointe sur la Grande Terre : de Mandjélia aux Roches de la Ouaïème, de Kouaoua à Yaté. L'espèce est présente en forêt humide et en maquis sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique entre 150 et 950 m d'altitude. L'espèce ne semble pas globalement menacée même si certaines sous-populations peuvent être menacées par les feux, la mine (Kouaoua (SLN)) et les espèces invasives (dégradation de la qualité de l'habitat). L'espèce s'avère assez commune tout le long de la côté Est de l'Ignambi jusqu'à Yaté, sur des terrains variés. Avec une zone d'occurrence (EOO) de 3499 km² et une zone d'occupation (AOO) de 68 km², C. fragrans n'est pas considéré comme menacé et est donc évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Espèce endémique ayant une répartition disjointe sur la Grande Terre : de Mandjélia aux Roches de la Ouaïème et de Kouaoua à Yaté.

Population


La taille de la population n'est pas connue. Les observations terrain indiquent une espèce assez commune le long de la côte est de la Grande Terre.

Habitat


Arbuste de forêt humide et maquis sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique entre 150-950 m d'altitude.

Menaces


L'espèce ne semble pas globalement menacée même si certaines sous-populations peuvent être menacées par les feux, la mine (Kouaoua (SLN)) et espèces invasives (dégradation de la qualité de l'habitat).

Conservation


L'espèce n'est pas protégée par la législation en Nouvelle-Calédonie et elle pousse dans une seule aire protégée : Mont Panié. Les experts observent une grande variabilité dans ce groupe et suspectent un complexe d'espèces. Des travaux génétiques et taxonomiques sont recommandés pour mieux cerner les contours taxonomiques de l'espèce.

Bibliographie


Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Rouhan G., Bruy, D., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2020. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia [continuously updated].

Mouly A. & Jeanson M. 2015. Specialization to ultramafic substrates and narrow endemism of Cyclophyllum (Rubiaceae) in New Caledonia: contribution of novel species to the understanding of these singular patterns. Acta Botanica Gallica(162) , p.173-189.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Bruy, D., Butin, J., Dumontet, V., Fleurot, D., Héquet, V., Laudereau, C., Mandaoué, L., Vandrot, H.

Reviewer(s): Cazé, H.

Contributor(s): Mouly, A.

Facilitator(s): Warimavute, G., Meyer, S.


Répartition géographique