Taxonomie

Patersonia neocaledonica Goldblatt & J.C.Manning
endemique
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 26/10/2018

Description

Description

Native du Mont Humboldt

 

Habitat

Savanes, zones dégradées et fourrés secondaires (SN)

Reférence

Adamsonia (33 (2), 2011): A new native family and new endemic species for the fl ora of New Caledonia: Patersonia neocaledonica sp. nov. (Iridaceae, Patersonioideae), from the Mount Humboldt massif. Goldblatt P., Manning J. C., Munzinger J. & Lowry


Patersonia neocaledonica est une plante vivace endémique de Nouvelle-Calédonie, où elle n'est connue que du mont Humboldt. On la retrouve en maquis, savane et fourrés secondaires de 900 à 1350 m d'altitude. L'espèce est menacée par la dégradation de son habitat par les feux et les cochons sauvages, mais peut également être piétinée par les visiteurs. Ses aires d'occupation (AOO) et d'occurrence (EOO) sont toutes deux estimées à 4 km², et le nombre de localités est estimé à deux. En conséquence, P. neocaledonica est classée En Danger (EN) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v), avec un déclin de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


P. neocaledonica est endémique de Nouvelle-Calédonie, où elle n'est connue que du mont Humboldt.

Population


La taille de population est inconnue, mais les observations de terrain indiquent que l'espèce est localement abondante.

Habitat


Cette espèce géophyte se retrouve en maquis, savane et fourrés secondaires sur subtrat ultramafique de 900 à 1350 m d'altitude.

Menaces


Les principales menaces identifiées sont les feux de brousse et le fouissage par les cochons sauvages, provoquant une dégradation de la qualité de l'habitat. Le piétinement par les visiteurs pourrait également affecter la population située près du refuge. Enfin, cette espèce d'altitude pourrait subir les effets du changement climatique à l'avenir.

Conservation


P. neocaledonica n'est pas protégée réglementairement en Nouvelle-Calédonie, mais elle se trouve dans 2 aires protégées : réserve du mont Humboldt, parc provincial de la Côte Oubliée. L'espèce bénéficierait de mesures d'urgence en matière de conservation ex situ et in situ. Il est recommandé d'assurer le suivi des populations existantes, de préserver la population viable sur des périmètres délimités et d'informer la DSCGR (sécurité civile) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées. Par ailleurs, une signalisation de la population proche du refuge pourrait être mise en place pour limiter le piétinement par les randonneurs.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Goldblatt, P., Manning, J.C., Munzinger, J. & Lowry II, P.P. 2011. A new native family and new endemic species for the flora of New Caledonia: Patersonia neocaledonica sp. nov. (Iridaceae, Patersonioideae), from the Mount Humboldt massif. Adansonia ser. 3(33 (2)) , p.201-208.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Dumontet, V., Fleurot, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Henry, B., Héquet, V., Lagrange, A., Lannuzel, G., Mandaoué, L., Pillon, Y., Veillon, J.

Reviewer(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Warimavute, G., Meyer, S.


Répartition géographique