Taxonomie

protegee
UICN

Synonymes

Diplocaulobium ouhinnae (Schltr.) Kraenzl.

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 26/10/2015

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description Générale

Plante épiphyte dressée atteignant jusqu'à 20 cm. On remarque la succession de petits bulbes.

Habitat

Forêt dense humide (F)

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n'a jamais été retrouvée depuis 1903.

Feuille

Les feuilles sont assez étroites.

Phénologie (Fleur)

Inflorescence uniflore. Au stade juvénile, on ne la voit pas en raison de la présence de bractées.

Synonyme

Dendrobium ouhinnae Schltr.
 


Dendrobium ouhinnae est une orchidée épiphyte autochtone de Nouvelle-Calédonie connue aussi du Vanuatu. Sur le territoire, D. ouhinnae est présent sur la partie nord-est de la Grande Terre : du col d'Amieu au Mandjélia. D. ouhinnae est présent en forêt humide majoritairement sur substrat volcano-sédimentaire mais également sur ultramafique (Tchingou). Sur la base d'observations de terrain, la taille de la population totale est évaluée à moins de 1000 individus matures. En utilisant le critère D, D. ouhinnae est évalué Vulnérable (VU) D1.

Aire géographique


D. ouhinnae est une orchidée épiphyte autochtone de Nouvelle-Calédonie connue aussi du Vanuatu. Sur le territoire, D. ouhinnae est présent sur la partie nord-est de la Grande Terre : du col d'Amieu au Mandjélia.

Population


La taille de la population n'est pas connue avec précision, mais d'après les observations de terrain, les peuplements peuvent être composés d'une dizaine à près du centaine d'individus pour de rares stations. D. ouhinnae reste une espèce rare dont la taille de la population est estimée à moins de 1.000 individus matures.

Habitat


D. ouhinnae est présent en forêt humide majoritairement sur substrat volcano-sédimentaire mais également sur ultramafique (Tchingou).

Menaces


Excepté les cas de collecte pour la vente observés il y a une vingtaine d'années, D. ouhinnae ne semble actuellement pas menacé.

Conservation


D. ouhinnae est protégé par le code de l'environnement en Province Nord et en Province Sud. D. ouhinnae est également présente dans une aire protégée, la réserve de nature sauvage du Mont Panié. De par son écologie, des efforts de prospection seraient souhaitables sur les localités suivantes : Pouébo, Hienghène, Col d'Amieu et l'Aoupinié.

Bibliographie


Hallé N.; Aubréville A.; Leroy J. F.; 1977. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 8: Orchidaceae.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Butin, J., Laudereau, C., Amice, R., Fleurot, D., Frayssinet, I., Garnier, D., Letocart, D., Letocart, I.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Contributor(s): Faria, E.

Facilitator(s): Chanfreau, S.


Répartition géographique