Taxonomie

Diospyros hequetiae G.E.Schatz, Lowry & Fleurot
endemique
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 02/05/2019

Description

Description générale :

Arbuste ou petit arbre 2-3 m, rameaux densément recouverts de petits poils appressés, blanchâtres dorés.

Type : Lowry 7460

Répartition en Nouvelle-Calédonie :

L'espèce est connue de quelques localités du Nord-Ouest : presqu'île de Muéo, Népoui, base du Koniambo, Pic aux hirondelles.

Habitat :

Maquis sur serpentine, entre 55 et 350 m d'altitude.

Feuilles :

Feuilles elliptiques à largement elliptiques, parfois légèrement obovée ou orbiculaire, ;(0.8-)2-3.9 × (0.7-)1.2-2.6 cm, coriaces. Base arrondie ou aigue, marge légèrement épaissi ou révolutée, apex aigu ou arrondi, rarement un peu émarginé.

Fleurs :

Fleurs mâles en fascicules subsessiles de 2 ou 3 fleurs à l'aisselle des feuilles, 3-mères. Pédoncule + pédicelle 1-1.5 mm.

Fleurs femelles solitaires et subsessiles, à l'aisselle des feuilles, 3-mères.

Fruits :

Fruits ellipsoïdes à sphériques, jusqu'à 14 mm de diamètre, couronné par le restant de style d'environ 1 mm. Modérément à densément couver des poils apprimés marron clair. Calice du fruit accrescent, cupuliforme, apprimé sur le fruit, 11 mm de long, 20 mm de diamètre.

Particularité :

Diospyros hequetiae se distingue des autres Diospyros de milieux sclérophylles ultramafique par ses feuilles petites, planes, elliptiques à orbiculaires, avec des poils blanc à noirs apprimés sur la face inférieure.

Bibliographie :



Diospyros hequetiae est un arbuste endémique de 2-3 m de haut connu uniquement de 3 localités limitées dans le centre-ouest de la Grande Terre. L'espèce pousse en maquis de basse altitude (55-350 m) sur substrat ultramafique. Les menaces identifiées sont les feux et les cerfs qui dégradent la qualité de l'habitat. Ainsi avec une aire d'occurrence (EOO) de 50 km² et une aire d'occupation (AOO) 16 km², D. hequetiae est considéré en Danger (EN) selon le critère B1ab(ii,iii,v)+2ab (ii,iii,v) avec un déclin de l'ensemble des sous-critères.

Aire géographique


Espèce endémique du centre-ouest de la Grande-Terre. Elle n'est connue que de 3 sous-populations : Pente sud est du Mont Koniambo, Pic aux hirondelles et l'entrée de Népoui.

Population


La taille de la population n'est pas connue.

Habitat


Espèce du maquis de basse altitude (55-350 m) sur substrat ultramafique.

Menaces


Les menaces identifiées sont les feux et les cerfs qui dégradent la qualité de l'habitat.

Conservation


D. hequetiae n'est pas protégé par législation en Nouvelle-Calédonie et n'est présent dans aucune aire protégée. Il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) et le CEN (Conservatoire d'Espace Naturel) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées. De plus des études génétiques sont aussi recommandées pour confirmer ou infirmer s'il s'agit d'un hybride.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

George E. Schatz & Porter P. Lowry II 2018. Taxonomic notes on New Caledonian Diospyros (Ebenaceae) with new synonymy and the description of two new species. Candollea(73) , p.91-100.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Butin, J., Cazé, H., Garnier, D., McCoy, S., Veillon, J., Gâteblé, G., Fleurot, D., Laudereau, C., Suprin, B., Héquet, V., Bruy, D., Vandrot, H.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Meyer, S., Warimavute, G.


Répartition géographique