Taxonomie

Tectaria dissecta (G.Forst.) Lellinger
UICN

Synonymes

Tectaria kouniensis Brownlie

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 30/10/2019

Description

Répartition hors Nouvelle-Calédonie

Malaisie (Borneo, Christmas Island, Java, Lombok, Nouvelle-Guinée, Philippines, Timor), Fiji,
Polynésie, Samoa, Vanuatu, Taiwan

Références

Révision des Tectariaceae de NC par Dong 2019 .

(Dong, Shiyong. (2019). A taxonomic revision of Tectaria (Tectariaceae) from New Caledonia. Nordic Journal of Botany. 37. 10.1111/njb.02310. )


Tectaria dissecta est une fougère saxicole indigène de Nouvelle-Calédonie, connue uniquement de 4 stations distantes : Ouvéa, île des Pins, Hienghène et Tchabel. On la retrouve en milieu ombragé sur sol calcaire (grottes et parois rocheuses) à basse altitude. La principale menace provient de la dégradation de la qualité de l'habitat liée aux piétinements et au risque de collecte. Ses zones d'occurrence (EOO) et d'occupation (AOO) sont de 24203 et 20 km², respectivement, et le nombre de localités est estimé à quatre. En conséquence, T. dissecta est classée En Danger d’extinction (EN) suivant les critères B2ab(iii).

Aire géographique


Espèce indigène de Nouvelle-Calédonie, où elle est uniquement connue de 4 stations distantes : Ouvéa, île des Pins, Hienghène et Tchabel. Ailleurs, on la retrouve en Asie de sud-est et dans le Pacifique sud, de Taïwan aux Fidji.

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


Fougère saxicole poussant en milieu ombragé sur sol calcaire (grottes et parois rocheuses) à basse altitude.

Menaces


La principale menace provient de la dégradation de la qualité de l'habitat liée aux espèces envahissantes (cerfs, Rusa timorensis), mais également aux piétinements et au risque de collecte.

Conservation


T. dissecta n'est pas protégée règlementairement en Nouvelle-Calédonie et n'est connue d'aucune aire protégée. Il est recommandé d'informer le Comité de Gestion de l'Ile des Pins de la situation de l'espèce sur les zones identifiées. Par ailleurs, des prospections sont recommandées dans les îles Loyauté et en particulier Ouvéa, où l'espèce n'a pas été identifiée depuis 1967.

Bibliographie


Brownlie G. 1969. Flore de la Nouvelle-Calédonie et Dépendances, Volume 03 : Pteridophytae.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Dong, S.-Y. 2019. A taxonomic revision of Tectaria (Tectariaceae) from New Caledonia.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Rouhan G., Bruy, D., Veillon J.-M., & M. Chalopin. 2019. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia..

Experts


Assessor(s): Amice, R., Butin, J., Cazé, H., Fleurot, D., Garnier, D., Héquet, V., Perrie, L., Suprin, B., Vandrot, H.

Reviewer(s): Rouhan, G.

Facilitator(s): Meyer, S., Warimavute, G.


Répartition géographique