Taxonomie

Leichhardtia goromotoorum (Gâteblé, Fleurot, Meve & Liede) Gâteblé, Fleurot, Meve & Liede
endemique
UICN

Synonymes

Marsdenia goromotoorum Gâteblé, Fleurot, Meve & Liede

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 24/10/2019

L’espèce microendémique est seulement connue à la base du site minier du Kopéto, en zone humide d’un maquis sur roche ultramafique à basse altitude, 0-180 m. Elle n’est actuellement pas menacée par la mine car les serptentines sur lesquelles elle croît contiennent peu de nickel. Les principales menaces pesant sur cette espèce sont les feux d’origine humaine qui ont lieu régulièrement dans la région de Ouaté. Cependant, actuellement, l’unique localité connue n’est pas accessible au grand public car elle fait partie du site minier à accès reglementé de la Société Le Nickel. L’espèce semble très rare dans la localité avec seulement huit plantes (dont cinq fertiles) vues sur une surface totale de 30 m². Son aire d'occupation (AOO) et aire d'occurence (EOO) sont estimées à 4 km² et 4 km² avec un nombre de localité estimé à 1. Ainsi en prenant en compte l’éventualité d’un feu majeur qui affecterait la zone, Leichhardtia goromotoorum est classé en En danger critique (CR), selon les critères B B1ab(iii,v) + 2ab(iii,v); D.

Aire géographique


Connue uniquement de Kopéto.

Population


L’espèce semble très rare dans la localité avec seulement huit plantes (dont cinq fertiles) vues sur une surface totale de 30 m².

Habitat


Petit arbuste micro-endémique de Kopéto qui pousse dans les zones humides de maquis de basse altitude (180 m) sur substrat ultramafique.

Menaces


Elle n’est actuellement pas menacée par la mine car les serptentines sur lesquelles elle croît contiennent peu de nickel. Les principales menaces pesant sur cette espèce sont les feux d’origine humaine qui ont lieu régulièrement dans la région de Ouaté.

Conservation


L'espèce n'est pas protégée par la législation en Nouvelle-Calédonie et elle n'est présente dans aucune aire protégée. Il est recommandé d'informer la DSCGR (sécurité civile) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées

Bibliographie


Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Rouhan G., Bruy, D., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2020. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia [continuously updated].

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Gâteblé G., Fleurot D., Meve U. & Liede-Schumann S. 2019. An unorthodox, new endemic species in New Caledonian Marsdenia (Apocynaceae, Asclepiadoideae, Marsdenieae). Phytotaxa(405(3)) , p.121-126.

Boiteau Pierre avec collaboration de Lucie Allorge 1982. Flore de la Nouvelle Calédonie et dépendances. Volume 10 : Apocynacées.

LIEDE-SCHUMANN S., MEVE U., GÂTEBLÉ G., BARRIERA G. & FICI S. 2020. Apocynaceae p.p., Phellinaceae, Capparaceae : Flore de la Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Fleurot, D., Héquet, V., Lannuzel, G., Laudereau, C., Mandaoué, L., Vandrot, H., Pillon, Y.

Reviewer(s): Veillon, J.

Facilitator(s): Gâteblé, G., Warimavute, G., Meyer, S.


Répartition géographique