Taxonomie

Leichhardtia variifolia (Guillaumin) Liede, Gâteblé & Meve
endemique
UICN

Synonymes

Marsdenia variifolia Guillaumin

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 24/10/2019

Leichhardtia variifolia est un petit arbuste endémique observé dans le maquis ou les formations paraforestières de basse altitude sur substrat ultramafique, entre 10 et 120 m d'altitude. L'espèce est restreinte au nord-ouest de la Grande Terre. Avec une répartition restreinte, il est présent dans 7 localités, entre Poya et Voh. Les populations de Nekoro et Tiaoué sont sévèrement menacées par l’introduction du cerf de Java envahissant (Rusa timorensis). Les feux de brousse sont la principale menace pour les populations du Kathepaihié et du Oua Tilou. En fonction de la provenance précise des récoltes de la population de Koniambo, cette population peut être menacée par les activités minières en cours. L’espèce paraît peu commune (ou sous-collectée), mais avec une EOO de 652 km² et une AOO de 80 km² et un nombre de localité estimé à 7, Leichhardtia variifolia est proposé pour un statut de conservation Vulnérable VU B1ab(ii,iii,v) + 2ab(ii,iii,v).

Aire géographique


Répartition restreinte au nord ouest de la Grande Terre.

Population


La taille de la population n'est pas connue.

Habitat


Petit arbuste endémique de maquis minier ou parforestier de basse altitude (10-120 m) sur substrat ultramafique.

Menaces


Les populations de Nekoro et Tiaoué sont sévèrement menacées par l’introduction du cerf de Java envahissant (Rusa timorensis). Les feux de brousse sont la principale menace pour les populations du Kathepaihié et du Oua Tilou. En fonction de la provenance précise des récoltes de la population de Koniambo, cette population peut être menacée par les activités minières en cours.

Conservation


L'espèce n'est pas protégée par la législation en Nouvelle-Calédonie et elle n'est présente dans aucune aire protégée. Il est recommandé d'intégrer l'espèce aux code de l'environnement de la Province Nord. Recommandation : Informer la DSCGR (sécurité civile) sur la présence de l’espèce dans les zones concernées.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

LIEDE-SCHUMANN S., MEVE U., GÂTEBLÉ G., BARRIERA G. & FICI S. 2020. Apocynaceae p.p., Phellinaceae, Capparaceae : Flore de la Nouvelle-Calédonie.

Boiteau Pierre avec collaboration de Lucie Allorge 1982. Flore de la Nouvelle Calédonie et dépendances. Volume 10 : Apocynacées.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Rouhan G., Bruy, D., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2020. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia [continuously updated].

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Fleurot, D., Héquet, V., Lannuzel, G., Laudereau, C., Mandaoué, L., Vandrot, H.

Reviewer(s): Veillon, J.

Facilitator(s): Gâteblé, G., Warimavute, G., Meyer, S.


Répartition géographique