Taxonomie

Chambeyronia huerlimannii (H.E. Moore) Hodel, Barrett, Bellot & Baker
endemique
UICN

Synonymes

Actinokentia huerlimannii H.E.Moore

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 30/09/2016

Description

Reference


DONALD R. HODEL AND CELIO E. MOYA LÓPEZ. 2021. Typification and Nomenclature of the Genera and Species of the Subtribe Archontophoenicinae (Arecaceae) in New Caledonia. PalmArbor 2021-04: 1-27


DONALD R. HODEL, WILLIAM J. BAKER, SIDONIE BELLOT, VÍCTOR PÉREZ-CALLE, AUBREY CUMBERLEDGE
CRAIG F. BARRETT. 2021. Reassessment of the Archontophoenicinae of New Caledonia and Description of a
New Species. Palms 65(3): 109-131



Actinokentia herlimannii est un palmier très rare et endémique confinée dans une région limitée du sud-est de la Grande Terre, comprenant le Mont Nékando, Kouakoué, Mont Ouin et Mois de Mai (Flanc ouest). Les observations de terrains indiquent la présence d'individus isolés avec une absence de régénération. Les principales menaces identifiées sont la dégradation de l'habitat par les cochons et la consommation des graines par les rats. Avec une estimation de 4 localités, un déclin de l'AOO et l'EOO ainsi que de la qualité de l'habitat, A.huerlimannii est considéré En Danger (EN) selon les critères B1ab(iii)+2ab(iii).

Aire géographique


Cette espèce, très rare, est présente dans la région limitée du Sud Est de la Grande Terre du Mont Nékando, Kouakoué, Mont Ouin et Mois de Mai (Flanc ouest).

Population


La taille de la population est inconnue mais les observations de terrains indiquent la présence des individus isolés avec une faible regénération. nombre de sous-population estimé à 4

Habitat


En forêt basse ou maquis arbustif sur substrat ultramafique entre 800-850 m d'altitude.

Menaces


Les principales menaces sont la dégradation de l'habitat par les cochons et la prédation directe des graines par les rats.

Conservation


Cette espèce est protégée par le code de l'environnement de la province Nord et la province Sud et est présente dans 3 aires protégées: Parc de la Rivière Bleue, Massif du Kouakoué, Mont Humboldt. Cette espèce bénéficierait de mesures d'urgence de conservation in-situ et ex-situ. Recommandations: - Prospection au Mont Nekando, Haute Ni et Mois de Mai -Inscription au CITES

Bibliographie


Pintaud, J.C. 2000. An introduction to the palms of New Caledonia.. Palms(44) , p.132-140.

Hodel, D. R., & Pintaud. 1998. The palms of New Caledonia / Les palmiers de Nouvelle-Calédonie..

Pintaud, J.-C., & Baker, W. J. 2008. A Revision of the Palm Genera (Arecaceae) of New Caledonia.. Kew bulletin(63) , p.61-73.

Pintaud, J.C. 1999. Phylogénie, biogéographie et écologie des palmiers de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Canel, J., Ugolini, D., Butin, J., Fleurot, D., Garnier, D., Garnier, D., Goxe, J., Henry, B., Lespes, A., Letocart, D., Letocart, I., Mercier, B., Tiavouane, J., Veillon, J., Warimavute, G.

Reviewer(s): Tanguy, V.

Facilitator(s): Maura, J., Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique