Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Synonymes

Cryptocarya odorata sensu

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 19/02/2016

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description Générale :

Arbuste ou grand arbre; rameaux épais, lisses couverts de lenticelles.

Type : MacKee 17938

Répartition en Nouvelle-Calédonie :

Cette espèce est localisée sur la Grande Terre, dans un secteur compris entre Thio et la Foa.

Habitat :

La forêt dense humide et le maquis altimontain.

Substrat :

Sur sol érodé sur substrat ultramafique et plus ou moins profond sur substrat sédimentaire.

Feuilles :

Feuilles concentrées au sommet des branches, subopposées, avec u pétiole robuste aplati dessus, très coriaces, 11-15 x 7 - 9,5 cm, ovales ou largement elliptiques, courtement acuminées au sommet, en coin à la base, luissantes dessus, soyeuses dessous; nervures un peu saillantes.

Fleurs :

Fleurs jaunâtres peu nombreuses sur des inflorescences axillaires soyeuses peu ramifiées.

Fruits :

Drupes globuleuses, 2 cm de diam., lisses, sur un pédicelle épais et court.

Phénologie :

Fleurs et fruits observés en septembre - novembre.

Bibliographie :

Kostermans, A.J.G.H. 1974. « Lauracées ». In Flore de la Nouvelle Calédonie et dépendances, Muséum National d’Histoire Naturelle, 5:124. Paris.


Beilschmiedia neocaledonica est un arbre endémique de la côte Est de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce est connue de 3 sous-populations (Kouaoua, Thio, Yaté). On le retrouve en forêt dense humide et maquis altimontain sur substrat ultramafique à une altitude de 500 à 1200 m. L'exploitation minière en cours sur la côte Est touche plusieurs sous-populations. En effet, le périmètre soumis à autorisation pour les 25 années à venir entraîne le déclin de plusieurs populations, notamment Camp des Sapins et Kouaoua (SLN). Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement de 1215 et 44 km² tandis que le nombre de localités est estimé à 5. En conséquence, Beilschmiedia neocaledonica est considéré En danger d'extinction (EN) selon les critères B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v) avec un déclin continu estimé de l'ensemble des sous-critères concernés.

Aire géographique


Beilschmiedia neocaledonica est un arbre endémique de la côte Est de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce est connue de 3 sous-populations (Kouaoua, Thio, Yaté).

Population


La taille de la population est inconnue.

Habitat


On le retrouve en forêt dense humide et maquis altimontain sur substrat ultramafique à une altitude de 500 à 1300 m.

Menaces


L'exploitation minière en cours sur la côte Est touche plusieurs sous-populations. En effet, le périmètre soumis à autorisation pour les 25 années à venir entraîne le déclin de plusieurs populations, notamment Camp des Sapins et Kouaoua (SLN).

Conservation


Beilschmiedia neocaledonica n'est pas protégé règlementairement mais se trouve dans une aire protégée : réserve naturelle de la Fausse-Yaté. Notons que cette espèce bénéficie de travaux de conservation ex-situ dans le cadre d'une collabotation entre la SLN (Société le Nickel) et l'IAC (Institut Agronomique néo-Calédonien). Il est recommandé de poursuivre ces efforts de conservation ex-situ et d'assurer le suivi des populations existantes. Il est de plus préconisé de la protéger règlementairement.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Wulff AS, Hollingsworth PM, Ahrends A, Jaffré T, Veillon J-M, L’Huillier L, et al. 2013. Conservation Priorities in a Biodiversity Hotspot: Analysis of Narrow Endemic Plant Species in New Caledonia.

L'Huillier L.; Jaffré T. and Wulff A. 2010. Mines et Environnement en Nouvelle-Calédonie : les milieux sur substrats ultramafiques et leur restauration.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Veillon, J., Bruy, D., Dubreuil, M., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Lagrange, A., Lannuzel, G.

Reviewer(s): Amice, R.

Contributor(s): Wulff, A.

Facilitator(s): Tanguy, V., Chanfreau, S.


Répartition géographique