Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 28/01/2016

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Habitat

Forêts denses humides (F)

 


Acropogon aoupiniensis est un arbre endémique du centre de la Grande-Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce est connue de 2 sous-populations (Aoupinié, Haute-Amoa). On la trouve en forêt dense humide sur substrat volcano-sédimentaire à une altitude de 500 à 1000 m. La principale menace provient de la dégradation de l'habitat forestier induite par le cerf (Rusa timorensis). Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement estimées à 80 km² et 20 km² tandis que le nombre de localités est estimé à trois. En conséquence, A. aoupiniensis est considéré En Danger (EN) selon les critères B1ab(iii)+2ab(iii) avec un déclin continu estimé de la qualité de l'habitat.

Aire géographique


Acropogon aoupiniensis est un arbre endémique du centre de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce est connue de 2 sous-populations : proche du sommet de l'Aoupinié et la vallée de la Haute-Amoa.

Population


Cette espèce est abondante sur l'Aoupinié.

Habitat


Cette espèce se retrouve en forêt dense humide sur substrat volcano-sédimentaire à une altitude de 500 à 1000 m.

Menaces


La principale menace provient de la dégradation de la qualité de l'habitat due au cerf (Rusa timorensis) (Rusa timorensis), espèce introduite dans les années 1880 et qui s'est depuis parfaitement adaptée aux habitats néo-calédoniens. Sa population pourrait avoir atteint de 200 000 à 400 000 têtes dans la nature. Le cerf (Rusa timorensis) consomme une grande diversité de plantes et plantules et cause des dommages importants entravant la régénération naturelle. Cependant, il n'y a pas eu d'observation de dgat direct du cerf (Rusa timorensis) sur des individus de A. aoupiniensis. Enfin, les cochons sauvages peuvent aussi présenter une menace pour les fruits tombés au sol. cpression globale notée sur parcelle (topographie chahutée) Menace plutôt en dessous de 800m (espèce la + abondante de la parcelle située à 900m)

Conservation


Espèce protégée par le code de l'environnement de la province Nord, A. aoupiniensis est également présente dans la réserve de nature sauvage de l'Aoupinié. Malheureusement, cette réserve n'est pas à proprement parlé dotée d'un plan de gestion. Des prospections additionnelles sur la Haute-Amoa permettrait de mieux connaître la dynamique de l'espèce.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Amice, R., Birnbaum, P., Bruy, D., Dubreuil, M., Dumontet, V., Fleurot, D., Lannuzel, G., Papineau, C., Razafindrakoto, L.

Reviewer(s): Cazé, H.

Contributor(s): Veillon, J.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique