Taxonomie

Pycnandra viridiflora Swenson & Munzinger
endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger critique d'extinction (CR) , évaluée le 10/05/2016

Espèce protégée -

en Province Sud

Description

Description

Arbre de plus de 15 m de haut.

Feuilles

Elliptiques ou obovées, 6-10 x 3-5 cm, glabres; 8-11 paires de nervures secondaires bien visibles; pétioles 10-20 mm d'abord tomenteux puis glabres.

Fleurs

Verdâtres, par 2 ou 5 en fascicules densément implantés sur les tiges en dessous de la zone feuillée; pétales 5; étamine 1 épipétale.

Fruits

Inconnus.

Répartition

Cette espèce n'est connue que de la partie centrale de la côte ouest de la Grande (Poya : Roches d'Adio et Nétéa) et de la pointe M'aa dans le sud.

Phénologie

Des fleurs ont été récoltées en novembre

Staut

Cette espèce est localisée dans des secteurs sensibles aux activités humaines (feux de brousse volontaires). Elle reste de ce fait très menacée : CR: B1ab(iii)2ab(iii).

 


Pycnandra viridiflora est un arbre endémique, allant jusqu'à 15 m de haut, connue seulement d'une zone retreinte (Nétéa et Roches d'Adio) proche de Poya dans la partie centrale ouest de la Grande Terre. On le trouve en forêt sur une mosaique de substrats: phyllite calcaire, serpentine, grauwacke et schiste noir à une altitude de 120-150m. Les principales menaces identifiées sont la dégradation de l'habitat par les feux et les cerfs. Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrence (EOO) étant estimées à 4 km², Pycnandra viridiflora est considéré En danger critique d'extinction (CR) selon le critère B1ab(iii,v)+2ab(iii,v), avec une seule localité.

Aire géographique


Pycnandra viridiflora est un arbre endémique, allant jusqu'à 15 m de haut, connu seulement d'une zone retreinte (Nétéa et Roches d'Adio) proche de Poya dans la partie centrale ouest de la Grande Terre.

Population


Une seule sous-population connue dans une zone retreinte proche de Poya

Habitat


Forêt sur une mosaique de substrats: phyllite calcaire, serpentine, grauwacke et schiste noir à une altitude de 120-150m.

Menaces


Les principales menaces identifiées sont la dégradation de l'habitat par les feux et les cerf (Rusa timorensis)s.

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée règlementairement et n'est pas recensée dans une aire protége. Des actions de conservation ex-situ and in-situ sont à mettre en place d'urgence, en particulier afin d'assurer le suivi des sous-populations connues et de préserver la seule population connue sur un périmètre délimité. Des prospections sont recommandés à Roches d'Adio et la Pointe Maa.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Swenson U. and Muzinger J. 2009. Revision of Pycnandra subgenus Pycnandra (Sapotaceae), a genus endemic to New Caledonia. Australian Systematic Botany(22) , p.437-465.

Swenson U. and Muzinger J. 2016. Five new species and a systematic synopsis of Pycnandra (Sapotaceae), the largest endemic genus in New Caledonia. Australian Systematic Botany(29) , p.1-40.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Cazé, H., Garnier, D., Goxe, J., Héquet, V., McCoy, S.

Reviewer(s): Gâteblé, G.

Contributor(s): Swenson, U., Munzinger, J.

Facilitator(s): Bernard-musmann, M., Maura, J.


Répartition géographique