Taxonomie

endemique
UICN

Synonymes

Codiaeum alternifolium (Baill.) Müll.Arg.

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 05/04/2018

Description

Description Générale

Arbrisseau ou arbuste monoïque de 6 m avec des rameaux d'abord pubescents puis glabrescents; présence de latex non évidente.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce s'observe sur l'ensemble des massifs miniers de la Grande Terre, à Bélep et sur les îles voisines.

Habitat

En sous-bois de la forêt dense et dans le maquis.

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles alternes glabrescentes, concentrées aux extrèmités des axes, pétiolées, étroitement obovées, 2,5 - 12,5 x 1 - 4,5 cm, obtuses, aigües et émarginées au sommet, atténuées à la base, un peu coriaces; marge plane rarement révolutée; 6 - 9 paires de nervures secondaires, fines.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches sur des inflorescences courtes et arquées, simples et unisexuées; fleurs mâles avec 5 sépales, 5 pétales et 8 - 18 étamines; les femelles avec 4 - 5 sépales, 5 pétales avec des styles dressés.

Fruits

Capsules 7 - 14 x 8 - 9 mmm, pubescentes; graines 5,5 - 8 x 3 - 3,5 mm.

Reproduction

Floraison et fructification d'octobre à février.

Particularité

Cette espèce accumule le calcium et le nickel dans ses feuilles. Elle est utilisée pour des opérations de revégétalisation des sites miniers.

Baloghia alternifolia est un arbuste ou arbre endémique de la Nouvelle-Calédonie largement réparti sur la Grande Terre ainsi que sur les îles Belep et l'île Ouen au Mont Dore. Cette espèce est assez commune et se trouve en maquis (ou lisière de forêt) sur ultramafique jusqu'à 600 m d'altitude. Avec une zone d'occurrence (EOO) de 17741 km² et une zone d'occupation (AOO) de 232 km², B. alternifolia n'est pas considéré comme menacé et est donc évalué en Préoccupation Mineure (LC).

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie largement répartie sur la Grande Terre ainsi que sur les îles Belep et l'île Ouen.

Population


La taille de la population n'est pas connue mais les observations terrain indiquent une espèce commune.

Habitat


Arbuste ou arbre de maquis (ou lisière de forêt) sur ultramafique, jusqu'à 600 m d'altitude.

Menaces


Pas de menace prédominante. Certaines sous-populations sont néanmoins impactées par les feux et la mine (Plateau (SLN), Tiebaghi (SLN)).

Conservation


Ce taxon n'est protégé par aucun code de l'environnement provincial mais elle est présente dans 2 aires protégées : la Dumbéa et Mont Mou.

Bibliographie


Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

McPherson G.D & Tirel C. 1987. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 14: Euphorbiaceae I.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Chambrey, C., Dumontet, V., Fleurot, D., Garnier, D., Gâteblé, G., Goxe, J., Hequet, V., Veillon, J.

Reviewer(s): Lannuzel, G.

Facilitator(s): Barrabé, L., Warimavute, G., Meyer, S.


Répartition géographique