Taxonomie

Codia microphylla Vieill. ex Guillaumin
endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 21/07/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Description générale :

Arbuste bas de 0,5-2 m. Jeunes rameaux de 2 mm de diamètre, à poils pâles et arachnoïdes, glabrescents.

Type : Deplanche 152 & 371

Répartition en Nouvelle-Calédonie :

Région de Poum et Koumac, présent au pied du massif de Tiébaghi.

Habitat

Maquis et végétation dégradée sur substrat volcano-sédimentaire.

Feuilles :

Feuilles opposées, pas vraiment resserrées, mais entrenœuds courts (0,3-2 cm). Pétiole de 2-6 mm, parfois à poils arachnoïdes, glabrescent. Limbe elliptique, 2-3,5 (-5) x 1- 2 (-2,6) cm, coriace, généralement glabre ou glabrescent sur les deux faces.

Fleurs :

Pédoncule de 0,7-1,5 cm x 1 mm, poils courts, dressés, pâles et denses. Capitules de 5- 6 mm de diamètre, jaune orange ou jaune pâle, environ 25 fleurs.

Particularité :

Codia microphylla est un arbuste bas avec des feuilles et des capitules plus petits que les autres espèces. Elle a souvent des longs poils arachnoïdes sur les parties jeunes.

Bibliographie :

  • Hopkins, H.C.F., Y. Pillon, et R. Hoogland. 2014. « Cunoniaceae ». In Flore de la Nouvelle Calédonie et dépendances, IRD Editions / Museum National d’Histoire Naturelle, 26:455. Faune et Flore Tropicales 45. Paris, Marseille.

Codia microphylla est un arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie restreint au nord de la Grande-Terre dans la région de Poum-Koumac. On le trouve en maquis et végétation dégradée sur substrat volcano-sédimentaire. Les principales menaces pesant sur cette espèce proviennent de l'impact des feux de brousse et d'herbivores envahissants (cerf, chevaux) sur la végétation. Sa zone d'occupation (AOO) et sa zone d'occurrence étant respectivement estimées à 16 et 21 km², Codia microphylla est considéré En Danger (EN) selon les critères B1ab(iii,v)+2ab(iii,v).

Aire géographique


Arbuste de la région de Poum et Koumac.

Population


2 sous-populations (Poum-Koumac), abondant en maquis, notamment à Arama

Habitat


Espèce de maquis, récoltes du col d’Arama dans un maquis bas et dégradé où il est abondant. La récolte Bradford 1073 a été faite dans une prairie broutée par le bétail avec quelques arbustes bas, dont C. montana et Pancheria billardierei.Bien qu’il n’existe que peu de récoltes de cette espèce et que les informations sur celles-ci soient incomplètes, le substrat est toujours indiqué comme non-ultramafique et pourrait inclure de la phtanite. Altitude : 50–340 m. 9 collections.

Menaces


Feux, cerf (Rusa timorensis)s, bétail

Conservation


Espèce protégée en province Nord, cette espèce n'est pas présente en aire protégée. Cette espèce étant menacée par les feux de brousse, ses localisations devraient être intégrées sur les atlas de la Sécurité Civile. Une mise en réserve d'une zone dans le prolongement des roches calcaires de Koumac (sur shert noir) serait bénéfique pour cette espèce. Il est recommandé d'assurer des prospection supplémentaires pour mieux connaître sa répartition.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

H. C. F. Hopkins, J. C. Bradford, B. Donovan, Y. Pillon, J. Munzinger, B. Fogliani 2015. Floral biology of the Cunoniaceae in New Caledonia and the role of insects, birds and geckos as potential pollinators.

Helen Fortune Hopkins, Yohan Pillon, Ruurd Hoogland 2015. Flore de la Nouvelle-Calédonie : Cunoniaceae.

Experts


Assessor(s): Pillon, Y., Bruy, D., Butin, J., Fleurot, D., Gâteblé, G., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I., Tanguy, V., Tiavouane, J., Tron, F.

Reviewer(s): Fogliani, B.

Contributor(s): Fortune-Hopkins, H., Brinkert, M., Couhia, J.

Facilitator(s): Maura, J., Tanguy, V.


Répartition géographique