Taxonomie

endemique
protegee
UICN

Synonymes

Dracophyllum compactum Moore

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 09/06/2017

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste de 1 - 4 m, monocaule ou peu réitéré; écorce grisâtre ou brunâtre.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est concentrée dans le Sud de la Grande Terre.

Habitat

Dans le maquis et formations paraforestières.

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur substrat ultramafique ou ferrallitique issu du démantellement de la cuirasse.

Feuille

Feuilles très coriaces, dressées ou étalées, 15 - 50 x 1,5 - 3 cm, longuement atténuées en pointe au sommet; marge rapidement lisse; nervures fines, nombreuses et rapprochées.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches, odorantes, glabres, petites, groupées par 2 - 3 ou solitaires sur des pédoncules recouverts de bractées persistantes, densément implantées sur des grandes inflorescences spiciformes de 20 - 40 cm; étamines dépassant le tube de la corolle.

Fruits

Capsules ovoïdes, 5-lobées, brunes à maturité.

Reproduction

Floraison et fructification de septembre à juin.

Particularité

L'architecture de cette espèce est conforme au Modèle de Chamberlain au stade monocaule et au Modèle de Leeuwenberg une fois ramifiée.
 


Dracophyllum involucratum est un arbuste endémique de Nouvelle-Calédonie réparti dans le sud de la Grande Terre. Cette espèce se trouve en maquis sur substrat ultramafique à une altitude de 200-1480 m. L'espèce est assez commune mais peu récoltée et ne semble pas aujourd'hui globalement menacée. Dracophyllum involucratum est donc considéré en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie, répartie dans le sud de la Grande Terre.

Population


Espèce commune dans le sud de la Grande Terre avec 8-10 sous-populations : Mont Humbolt, Mont Kouakoue, Route de Yaté, Plaine des Lacs, Forêt cachée, Route de Yaté, Mine Anna Madelaine, Goro

Habitat


Espèce poussant dans le maquis et formations paraforestières sur substrat ultramafique entre 200-1480 m d'altitude.

Menaces


Cette espèce ne semble pas aujourd'hui globalement menacée en raison de son abondance même si certaines sous-populations peuvent être impactées par l'activité minière : Goro (VALE).

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée règlementairement en Nouvelle-Calédonie mais elle est connue de plusieurs aires protégées : Mt Humbolt, Chute de la Madeleine, Forêt cachée et Massif de Kouakoue.

Bibliographie


Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Venter, S. 2004. Dracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New Caledonia Dracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New CaledoniaDracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New Caledonia Dracophyllum mac. New Zealand Journal of Botany (42) , p.4.

Virot, R. 1975. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 6 : Epacridacées.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrabé, L., Cazé, H., Chambrey, C., Garnier, D., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I.

Reviewer(s): Veillon, J.

Contributor(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Maura, J., Tanguy, V., Warimavute, G.


Répartition géographique