Taxonomie

endemique
UICN

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 20/11/2020

Description

Description Générale

Arbrisseau ou arbuste 6 m dioïque, rarement monoïque avec l'extrèmité de rameaux pubescente; présence de latex clair, jaunâtre ou orangé.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce se rencontre sur la Grande Terre, dans le Sud et dans le Centre Ouest et le Nord en 3 zones bien distinctes.

Habitat

En forêt dense et dans le maquis.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat ultramafique et sédimentaire.

Feuille

Feuilles alternes, pétiolées, d'abord velues puis rapidement glabres, un peu coriaces, obtuses , aigües ou acuminées au sommet, atténuées à la base; marge révolutée; 7 - 11 paires de nervures secondaires un peu saillantes.

Phénologie (Fleur)

Fleurs blanches avec 5 sépales et 5 pétales sur des inflorescences unisexuées, plus rarement bisexuées, en grappes simples terminales; les fleurs mâles avec 35 - 40 étamines; les fleurs femelles avec un ovaire très velu et de styles courts.

Fruits

Capsules 10 - 12 x 11 - 13 mm, un peu velues; graines 5 - 7 x 3 - 4,5 mm.

Reproduction

Floraison et fructification étalées sur l'ensemble de l'année.

Baloghia buchholzii est un arbrisseau ou un petit arbre de 0,5-6 m de hauteur, endémique de la Nouvelle-Calédonie réparti de manière vaste et disjointe sur la Grande Terre. L'espèce pousse en forêt dense humide sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique entre 150 et 1250 m d'altitude. L'espèce ne semble pas commune. Avec une aire d’occupation (AOO) de 128 km² et une aire d’occurrence (EOO) de 9075 km², Baloghia buchholzii est considéré comme étant en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Espèce endémique répartie de manière vaste et disjointe sur la Grande Terre.

Population


La taille de la population n'est pas connue. D'après les observations terrain, l'espèce n'est pas commune.

Habitat


Espèce de forêt humide sur substrat volcano-sédimentaire et ultramafique, entre 150 et 1250 m d'altitude.

Menaces


Baloghia buchholzii ne semble pas menacée.

Conservation


Baloghia buchholzii n'est pas protégé par aucune législation en Nouvelle-Calédonie. Il est présent dans de nombreuses aires protégées : Haute Pourina, Haute Yaté, Massif du Kouakoué, Montagne des sources, Mont Humboldt, Rivière bleue, Netcha, Barrage de Yaté, Côte Oubliée. Un cryptisme est suspecté par les experts en raison de sa distribution nettement disjointe entre le nord et le sud de la Grande Terre. Des travaux génétiques et taxonomiques sont recommandés pour mieux cerner les contours taxonomiques de l'espèce.

Bibliographie


Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Rouhan G., Bruy, D., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2020. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia [continuously updated].

McPherson G.D & Tirel C. 1987. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 14 : Euphorbiaceae I.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Bruy, D., Butin, J., Dumontet, V., Fleurot, D., Héquet, V., Laudereau, C., Mandaoué, L., Vandrot, H.

Reviewer(s): Cazé, H.

Facilitator(s): Meyer, S., Warimavute, G.


Répartition géographique