Taxonomie

Pancheria ajiearoana H.C.Hopkins, Pillon & J.Bradford
endemique
protegee
UICN

Statut liste rouge -

En danger (EN) , évaluée le 21/07/2016

Espèce protégée -

en Province Sud , en Province Nord

Description

Habitat

Maquis miniers (M)
 


Pancheria ajiearoana est un arbuste endémique du centre de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie. Cette espèce n'est connue que de 3 massifs ultramafiques (Paéoua, Ménazi, MéMaoya). On le retrouve en maquis d'assez haute altitude sur substrat ultramafique. Les principales menaces proviennent de l'exploitation minière en cours sur la zone de Kouaoua/Ménazi et récente (Paéoua). Sa zone d'occurrence (EOO) et sa zone d'occupation (AOO) sont respectivement estimées à 449 km² et 16 km² tandis que le nombre de localités est estimé à trois. En conséquence, Pancheria ajiearoana est considéré En Danger (EN) selon les critères B1ab(i,ii,iii,iv,v)+2ab(i,ii,iii,iv,v) avec un déclin continu estimé de l'ensemble des sous-critères concernés.

Aire géographique


Centre de la Grande Terre : mont Ménazi, mont Paéoua et à la haute Houaïlou-Baraoua (contrefort du Mé Maoya).

Population


3 sous-populations. Abondante sur le Ménazi et le Paéoua

Habitat


En maquis d'assez haute altitude sur substrat ultramafique. Altitude : 900–1100 m.

Menaces


La principale menace provient de l'exploitation minière en cours sur la zone du Ménazi et récente sur le Paéoua.

Conservation


C'est une espèce protégée par le code de l'environnement de la province Nord (sous le nom sp. Jaffré 3094). En revanche, aucune population biologiquement viable de cette espèce ne se trouve dans une aire protégée. Il est recommandé de mener des efforts en matière de mesures de conservation in-situ et ex-situ : il faudrait assurer le suivi des populations existantes, le mettre en banque de semences, préserver des populations viables sur des périmètres délimités sur les zones minières... Des zones de forêt humide devraient être protégées sur les massifs miniers où cette espèce est présente, notamment sur le Paéoua ou le MéMaoya (extension de la réserve de Nodéla) qui abritent de nombreuses espèces menacées.

Bibliographie


Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia. Adansonia(334) , p.177-219.

H. C. F. Hopkins, J. C. Bradford, B. Donovan, Y. Pillon, J. Munzinger, B. Fogliani 2015. Floral biology of the Cunoniaceae in New Caledonia and the role of insects, birds and geckos as potential pollinators.

Helen Fortune Hopkins, Yohan Pillon, Ruurd Hoogland 2015. Flore de la Nouvelle-Calédonie : Cunoniaceae.

H. C. F. Hopkins, Y. Pillon & J. C. Bradford 2009. The endemic genus Pancheria (Cunoniaceae) in New Caledonia: Notes on morphology and the description of three new species. KEW BULLETIN(64) , p.429-446.

Experts


Assessor(s): Pillon, Y., Bruy, D., Butin, J., Fleurot, D., Gâteblé, G., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I., Tanguy, V., Tiavouane, J., Tron, F.

Reviewer(s): Fogliani, B.

Contributor(s): Couhia, J., Brinkert, M., Fortune-Hopkins, H.

Facilitator(s): Maura, J., Tanguy, V.


Répartition géographique