Taxonomie

Myrsine nigricans (Schmid) Ricketson & Pipoly
endemique
UICN

Synonymes

Rapanea nigricans var. nigricans M.SchmidRapanea nigricans var. ouinensis M.Schmid

Statut liste rouge -

Données insuffisantes (DD) , évaluée le 29/02/2016

Description

Description:

Arbuste 1-4 m, bien ramifié. Feuilles parcheminées ou un peu coriaces lancéolée ou elliptiques, obtuses ou arrondies ou  un peu aigües au sommet, en coin à la base, 1,5-4 x 0,8-2 cm; nervation invisible.Pétioles, 0,3-0,9 cm de long. Fleurs du type 4-5, de couleur rose sur le frais groupées en inflorescence pluriflores, sur des brachyblastes courts, à l'aisselle des feuilles ou sur les tiges dénudées; pièce florales ponctuées de glandes plus ou moins alignées. Fruits globuleux, 3-5 mm de diamètre, ornés de glandes bien visibles, bruns noirâtrse à maturité.


Myrsine nigricans est un arbuste endémique de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie restreint aux massifs du nord-est (Ignambi, Mandjélia, roches Ouaïème) et au mont Ouin dans le sud. Cette espèce est mal connue. On la retrouverait en forêt humide sur substrats volcano-sédimentaire ou ultramafique à une altitude de 750-1250 m. Le genre des Myrsine mérite une clarification taxonomique. Face à un manque de données et des doutes phylogénétiques, Myrsine nigricans est considéré en données insuffisantes (DD).

Aire géographique


Myrsine nigricans est un arbuste endémique de la Grande Terre en Nouvelle-Calédonie restreint aux massifs du nord-est (Ignambi, Mandjélia, roches Ouaïème) et au mont Ouin dans le sud.

Habitat


On la retrouverait en forêt humide sur substrats volcano-sédimentaire ou ultramafique à une altitude de 750-1250 m.

Conservation


Cette espèce n'est pas protégée règlementairement. Le genre des Myrsine nécessite une clarification taxonomique pour pouvoir ultérieurement mener une évaluation Liste rouge de cette espèce.

Bibliographie


L'Huillier L.; Jaffré T. and Wulff A. 2010. Mines et Environnement en Nouvelle-Calédonie : les milieux sur substrats ultramafiques et leur restauration.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Wulff AS, Hollingsworth PM, Ahrends A, Jaffré T, Veillon J-M, L’Huillier L, et al. 2013. Conservation Priorities in a Biodiversity Hotspot: Analysis of Narrow Endemic Plant Species in New Caledonia.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Tanguy, V., Veillon, J., Amice, R., Cazé, H., Chambrey, C., Dubreuil, M., Fleurot, D., Garnier, D., Lagrange, A., Lannuzel, G., Leborgne, T., Letocart, D., Letocart, I., McCoy, S., Villegente, J.

Reviewer(s): Maura, J.

Contributor(s): Wulff, A.

Facilitator(s): Tanguy, V.


Répartition géographique