Taxonomie

Leichhardtia dognyensis (Guillaumin) Liede, Gâteblé & Meve
endemique
UICN

Synonymes

Marsdenia dognyensis Guillaumin

Statut liste rouge -

Vulnérable (VU) , évaluée le 24/10/2019

Leichhardtia dognyensis est une liane endémique qui pousse en forêt humide sur un substrat volcano-sédimentaire entre 200 et 800 m. Jusqu’à très récemment, elle n’était connue que de la localité type du plateau de Dogny où elle était très menacée par la très forte pression exercée par l’envahissant cerf de Java (Rusa timorensis). A présent, l’espèce est connue de 6 localités distinctes (Ouipouen, Plateau de Dogny, Thoven, Diahoué, Ouaté, Nato). Et même si la menace liée aux cerfs est présente dans la plupart de ces localités, Leichhardtia dognyensis n’est pas consommé (sans doute à cause de sa toxicité) par ces derniers et se régénère bien en sous-bois. Avec au moins six localités connues, une AOO de 28 km² et une EOO 2636 km², il est possible d’attribuer la catégorie « Vulnérable » VU B1ab(iii)+2ab(iii) en suivant les critères de la liste rouge UICN (2012).

Aire géographique


Espèce connue de 5 voire 6 sous-populations : Diahoué, Ouaté, Sentier du plateau de Dogny, Thoven et Ouipoin. Elle est aussi observée à Nato.

Population


La taille de la population n'est pas connue.

Habitat


Liane endémique de forêt dense humide sur substrat volcano-sédimentaire entre 200 et 800 m d'altitude.

Menaces


L’espèce n’est pas consommée (sans doute à cause de sa toxicité) par les cerfs. Mais l'impact des cerfs contribuent au déclin de la qualité de l'habitat.

Conservation


L'espèce n'est pas protégée par la législation en Nouvelle-Calédonie et elle est présente dans aucune aire protégée. Il est recommandé d'intégrer l'espèce au code de l'environnement de la Province Sud et de la Province Nord. Recommandation : prospection dans la chaîne centrale.

Bibliographie


Boiteau Pierre avec collaboration de Lucie Allorge 1982. Flore de la Nouvelle Calédonie et dépendances. Volume 10 : Apocynacées.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Rouhan G., Bruy, D., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2020. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia [continuously updated].

LIEDE-SCHUMANN S., MEVE U., GÂTEBLÉ G., BARRIERA G. & FICI S. 2020. Apocynaceae p.p., Phellinaceae, Capparaceae : Flore de la Nouvelle-Calédonie.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Fleurot, D., Héquet, V., Lannuzel, G., Laudereau, C., Mandaoué, L., Vandrot, H.

Reviewer(s): Veillon, J.

Facilitator(s): Warimavute, G., Meyer, S., Gâteblé, G.


Répartition géographique