Taxonomie

Dracophyllum ramosum Pancher ex Brongn. & Gris
endemique
protegee
UICN

Nom vernaculaire :

Xèèdèè (xârâcùù)

Synonymes

Dracophyllum vieillardii Lenorm. ex GuillauminDracophyllum amabile Brongn. & Gris

Statut liste rouge -

Préoccupation mineure (LC) , évaluée le 09/06/2017

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste souvent élancé, 0,5 - 5 m, monocaule ou plusieurs fois réitéré; tiges florifères souvent très rameuses dans le partie supérieure, grêles ou épaisses, glabres ou densément velues; écorce fendilée longitudinalement.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce est très commune sur la Grande Terre. Elle est aussi présente à l'Ile des Pins.

Habitat

Dans les forêts eclairées et le maquis ligno-herbacé.

Substrat

Sur sol plus ou moins érodé sur substrat ultramafique.

Feuille

Feuilles condensées au sommet des axes, courtes ou longues, dressées ou récurvées, larges ou étroites, 1 - 90 cm et 0;3 - 4 cm de large à la base; margre très finement dentée; nervures fines et rapprochées, plus ou moins visibles.

Phénologie (Fleur)

Fleurs petites blanches, blanc crème ou rosées, odorantes, groupées par 3 - 25 sur des fascicules dressés ou étalés sur l'axe des inflorescences terminales pouvant atteindre 28 cm; tube de la corolle étroit, peu rétréci au sommet; étamines incluses.

Fruits

Capsules plus ou moins ovoïdes, glabres.

Reproduction

Floraison et fructification étalées sur l'ensemble de l'année.

Dracophyllum ramosum est un arbuste endémique de la Nouvelle-Calédonie largement répartie du sud au nord de la Grande Terre. Cette espèce du maquis sur substrat ultramafique pousse entre 20-1500 m d'altitude. L'espèce est assez commune et ne semble pas aujourd'hui globalement menacé. Avec une zone d'occurrence (EOO) de 12621 km² et une zone d'occupation (AOO) de 372 km². D. ramosum est considéré en préoccupation mineure (LC).

Aire géographique


Espèce endémique de la Nouvelle-Calédonie, largement répartie du nord au sud de la Grande Terre.

Population


La taille des populations n'est pas connue mais les observations terrain indiquent une espèce commune.

Habitat


Cette espèce se trouve dans les maquis sur du substrat ultramafique entre 20-1500 m d'altitude.

Menaces


Cette espèce ne semble pas aujourd'hui globalement menacée en raison de son abondance mais certaines sous-populations peuvent être impactées par l'activité minière : Goro (VALE), Tiebaghi (SLN), Koniambo (KNS), Kopeto (SLN), Plateau (SLN).

Conservation


D. ramosum est protégé règlementairement en province Nord et est présent dans plusieurs aires protégées : Mt Humbolt, Chute de la Madeleine, Forêt cachée, Massif de Kouakoue.

Bibliographie


Virot, R. 1975. Flore de la Nouvelle-Calédonie et dépendances. Volume 6 : Epacridacées.

Venter, S. 2004. Dracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New Caledonia Dracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New CaledoniaDracophyllum mackeeanum (Ericaceae: Richeeae), a new species from New Caledonia Dracophyllum mac. New Zealand Journal of Botany (42) , p.4.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Tronchet F., Veillon J.-M. and M. Chalopin 2016. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia. vers. 22.IV.2016.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Morat, P.; Jaffré, T.; Tronchet, F.; Munzinger, J.; Pillon, Y.; Veillon, J.-M. and Chalopin, M. 2012. Le référentiel taxonomique Florical et les caractéristiques de la flore vasculaire indigène de la Nouvelle-Calédonie [The taxonomic database « FLORICAL » and characteristics of the indigenous flora of New Caledonia]. Adansonia sér 3(34) , p.177-219.

Experts


Assessor(s): Amice, R., Barrabé, L., Cazé, H., Chambrey, C., Garnier, D., Hequet, V., Letocart, D., Letocart, I.

Reviewer(s): Veillon, J.

Contributor(s): Vandrot, H.

Facilitator(s): Tanguy, V., Maura, J., Warimavute, G.


Répartition géographique