Taxonomie

Virotia vieillardii (Brongn. & Gris) P.H.Weston & A.R.Mast
endemique
protegee
UICN

Synonymes

Roupala vieillardii Brongn. & GrisMacadamia vieillardii (Brongn. & Gris) Sleumer

Statut liste rouge -

Quasi menacée (NT) , évaluée le 24/10/2019

Espèce protégée -

en Province Nord

Description

Description Générale

Arbuste pouvant atteindre 6 m ; rameaux arrondis, d'abord rubigineux puis glabres; écorce brunâtre ou grisâtre.

Répartition en Nouvelle-Calédonie

Cette espèce n'a été observée que dans l’extrême Nord de la Grande Terre.

Habitat

En sous-bois de la forêt dense humide.

Substrat

Sur sol plus ou moins profond sur substrat métamorphique.

Feuille

Feuilles alternes et pétiolées, les adultes très coriaces et épaisses, elliptiques ou spatulées, vernissées dessus, un peu luisantes dessous ; marge très épaissie, très peu ondulée; nervures très visibles densément réticulées, d'aspect alvéolé ; pétiole assez robuste long de 2 - 9 cm.

Phénologie (Fleur)

Fleurs jaune clair avec un pédicelle grêle sur des inflorescences axillaires, naissant sur le vieux bois, en grappes isolées, simples, multiflores.

Fruits

Drupes inconnues.

Reproduction

Fleurs observées en mars.

Synonyme

Roupala vieillardii Brongn. & Gris 
 

Particularité

Cette espèce rare, très reconnaissable par ses feuilles, reste encore imparfaitement connue, tant par ses fruits que par sa distribution géographique et sa phénologie.
 


Virotia vieillardii est un grand arbre pouvant atteindre 25 m de haut endémique avec une répartition disjointe sur la Grande Terre du Sud (Nakada), au Nord ( Col d’Amoss); mais il y en a probablement davantage, au vu de la taille de son aire de répartition. L’espèce pousse en forêt humide sur substrat surtout volcano-sédimentaire entre 400 et 900 m. L'espèce peut être menacée par les cerfs et cochons les feux au col d'Amos. Avec un peu plus de dix localités, une EOO qui peut varier entre 600 et 1,000 km² et une AOO qui peut varier entre 40 et 100 km², Virotia vieillardii est considéré Quasi menacé (NT) proche de VU B1ab(iii,v)+2ab(iii,v), avec un déclin estimé de la qualité de l'habitat et du nombre d'individus matures.

Aire géographique


Répartition disjointe sur la Grande Terre (Massif du Nakada, Massif de Ton-non, Pouébo, Col d'Amos).

Population


La taille de la population n'est pas connue.

Habitat


Arbre pouvant atteindre 25 m de hauteur. Espèce de fôrets sur terrains serpentineux et volcano-sédimentaire entre 500 et 900 m d'altitude.

Menaces


Menaces potentielles : cerfs et cochons et feux pour les populations situées en basse altitude au col d'Amos.

Conservation


L'espèce est protégée par la législation en Province Nord et elle est présente dans une seule aire protégée : Mont Panié.

Bibliographie


HOPKINS, H.C.F. & Y. PILLON 2020. Virotia azurea (Proteaceae: Macadamieae), a striking new species endemic to New Caledonia and notes on V. francii and V. leptophylla. Candollea(75) , p.89-98.

Virot, R. 1968. Flore de la Nouvelle Calédonie et dépendances. Volume 02 : Protéacées.

Endemia.nc 2016. Faune et Flore de Nouvelle-Calédonie.

Munzinger J., Morat Ph., Jaffré T., Gâteblé G., Pillon Y., Rouhan G., Bruy, D., Veillon J.-M., & M. Chalopin 2020. FLORICAL: Checklist of the vascular indigenous flora of New Caledonia [continuously updated].

Experts


Assessor(s): Amice, R., Bruy, D., Butin, J., Cazé, H., Fleurot, D., Héquet, V., Lannuzel, G., Laudereau, C., Mandaoué, L., Vandrot, H., Gâteblé, G.

Reviewer(s): Veillon, J.

Facilitator(s): Warimavute, G., Meyer, S., Pillon, Y.


Répartition géographique